• 83. Le silence de l'infini


    posté le mercredi 11 janvier 2012 16:04

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, LE SILENCE et L'INFINI

    Le soleil en plein hiver, un hiver de vie où tout semble plus froid et plus rude, il semble plus timide, effacé derrière des nuages gris, un ciel plombé et voici qu'il ne manifeste plus ses rayons d'or. Alors, il suffit de fermer les yeux car sa présence est immanente.

    Ainsi, aux origines vivait l'Infini. L'infiniment.

    Sur la ligne longitudinale multidimentionnelle vibre les sons de la Vie. Et pourtant....

    Le silence vertueux transcendant le son, celui qui vient après, le créé, généré par le mouvement. 

    Le silence, c'est l'oreille ouverte complètement. Celle du corps et de l'esprit, l'oreille du coeur, nos oreilles multiples réduites à une seule oreille : l'Ecoute.

    Le silence transcende le Son. Le silence génère le langage approprié. Le silence est Coupe. Le silence est Oreille en position d'attente. Le Coeur est une Coupe ; le Coeur de l'esprit qui se tait.

    Pour générer le silence au milieu des bruits de la vie, il faut parfois la grâce infinie permettant la plénitude de paix. La Paix génère l'action de la Providence. La Providence se dépose dans un Coeur en Paix.

    La vie rude secouée de mille travaux ou responsabilités matérielles ou aggressions diverses a la possibilité de se tenir quelques minutes en silence, après avoir écarté tout bruit, dans le silence pour recevoir la paix. La Paix installée, la ligne horizontale peut prendre sa place par n'importe quel temps ombragé, plombé, gris, froid, rude. La ligne horizontale de l'Infinité Demeure pour toujours et à jamais. Son Ondée captatrice demande condition à l'esprit pensant et commande à se taire pour offrir ses lueurs solaires. Elle commande à l'humilité du rien que nous sommes et se réjouit à s'offrir davantage encore, avec l'Amour en surplus attentionné. De cette attention délicate surhumaine, au-delà de ce que peut imaginer l'humain dans son étroitesse. Ainsi il prend sa réelle dimension de Communion à la Vie, de Ressourcement et de Plénitude. Il accorde à l'Alpha & l'Omega de prendre Place et de s'Accorder à l'Infini.

    Le Soleil, figure de rayonnement et lumière, entre lui aussi humblement en soumission à cet Infini, ce non créé originel immanent, harmonieux.

     ©ColinearCenCiel

     

    « 82. Libre d'être soi88. Appellez »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :