• Le feu et la fumée

    Inkakike Yeha Noha

     

    Dans la poursuite du Sri Bhagavatam,avec Visnu, le Seigneur Suprême, apparaît dans l'univers matériel, pour y délivrer les âmes que conditionne l'énergie matérielle. Les êtres distincts sont venus,eux dans cet Univers, avec l'intention d'y régir en maîtres, et de cette manière, s'engluent dans les trois gunas, et se condamnent à transmigrer d'une enveloppe matérielle à une autre. C'est Brahma qui, sous la direction du Seigneur Suprême, crée la geôle de l'Univers matériel, et Siva qui la détruit toute entière à la fin du kalpa, au terme de la vie de Brahma. Mais c'est Visnu qui assure le maintient de cette prison matérielle, tout comme un roi veille à la celui de la prison d'Etat. Aussi celui qui aspire à quitter cette prison, à s'affranchir de l'existence matérielle, où l'on souffre entre autres de la naissance, de la vieillesse, de la maladie et de la mort, doit il satisfaire à Sri Visnu, qui seule peut lui accorder la libération.

    Gunas au nombre de trois : sattva guna (Vertu)

                               rajo guna (Passion)

                               tamo guna (Ignorance)

    Il s'agit de diverses influences qu'exerce l'énergie matérielle illusoire sur les êtres et les choses Il déterminent, entre autres, la façon d'être, de penser et d'agir de l'âme qu'ils conditionnent. C'est par leur interactions que l'opèrent la création, le maintien et la destruction de l'Univers.

    âme: Infime parcelle d'énergie, partie intégrante et fragment de Dieu, l'âme est l'être en soi ; elle est différente du corps,dont elle habite le coeur, et y constitue l'origine de la conscience. Comme Dieu, comme l'Etre Suprême, l'âme a une individualité propre, et sa forme est toute d'éternité, de connaissance et de félicité. Elle demeure cependant toujours distincte de Dieu et ne L'égale jamais, car si elle En possède les attributs, c'est en infime quantité seulement.Elle constitue l'énergie marginale de Dieu, car elle peut pencher soit vers l'énergie matérielle,soit vers l'énergie spirituelle. On l'appelle également âtmâ "âme distincte" jivâtmâ ou "âme infinitésimale" : anu âtmâ,selon l'aspect sur lequel l'on désire insister.

     

    kalpa : dans un sens le plus général, durée d'un jour de Brahma (4.320.000.000 d'années),comprenant mille cycles de quatre âge, ou mahä yugas

    On ne peut tout savoir d'un seul passage du Sri Bhagavatam et des tous les écrits védiques. Il est intéressant soit de posséder l'ouvrage ou de déjà lire ce qui est écrit ici en commençant par le début surtout pour les commençants n'ayant aucune notion du sanskrit ou du tibétain car beaucoup de mots convergent au même sens profond.

     

    VERSET XXIV

    La fumée est plus sublime que la brute matière ligneuse, elle même métamorphose de la terre, mais plus haut encore est le feu source de tant de bienfaits pour qui le cultive selon la connaissances des Vedas. De même, la Passion prime sur l'Ignorance, mais la Vertu vaut mieux encore que la Passion puisqu'elle permet de réaliser la Vérité Absolue.

     

     

    L'homme ne peut s'échapper à l'existence conditionnée, à l'existence matérielle en pratiquant le service de dévotion en s'élevant au niveau de la Vertu. (Certains êtres naissent avec cette connaissance précise dès leurs premières années, même si ce n'est pas encore dit à ce stade dans le Srimad Bhagavatam : ils savent qui est leur Maître spirituel).

    Tout homme peut atteindre ce stade même s'il se trouve dans l'ignorance (tamas veut dire ignorance). Il peut trouver sur son chemin l'acarya qui le guidera dans son ascension vers la Vertu.

    Quelle grossière erreur de penser et de croire que les cultes rendus aux diverses manifestations de Dieu confèrent les mêmes fruits car aucune de ces Formes ne peut donc aider quiconque à s'élever au niveau de sattva (existence, réalité, nature, principe vital, intelligence, conscience, vérité, l'essence sainte de la pureté et de la vérité, luminosité, élément de légèreté, de transparence).

    Certains êtres naissent avec ces qualités pour accomplir  une oeuvre sur cette planète et sont unis à leur acarya ( professeur ,  maître  ou précepteur spirituel) sous une forme ou sous une autre. Beaucoup restent dans l'anonymat et vivent une vie simple. L'accès à la réalisation de la Vérité Absolue est une porte étroite, que les sphères où s'expriment les sentiments subtils de l'homme : la philosophie, les arts et les autres formes de culture ouvrent, quant elles sont fondées sur des principes d'éthique et de morale, de façon à peine perceptible (ou très perceptible selon les êtres) mais le niveau de sattva bien que toujours matériel est plus élevé encore, car il aide d'une manière tangible quiconque s'y établit à réaliser la Vérité Absolue. En conclusion, il existe une différence qualitative entre les divers modes de culte, de même qu'entre les bienfaits conférés par les trois divinités Brahma, Visnu et Siva (Hara).

    Ci dessous une heure de chant et musique

    On hour of Music and Song of Native spirituals brothers

    Remarquez lors des commentaires qu'il n'est point parlé de la fumée et du feu et pourtant le verset cite bien la fumée et le feu. Il y a une signification à cela. Cela signifie t'il une forme d'hermétisme à ce verset afin que tout ne soit pas écrit. Un être merveilleux disait : " Ne donnez pas de perles aux pourceaux" tant il est vrai que des éléments peuvent être utilisés à des fins nocives. Le bhakta, ou méditant, pratiquant exactement la Vénération par le bhakti yoga inséré dans diverses formes de méditation utilise bien souvent l'encens et le feu au travers d'une petite bougie allumée. Ce feu dont émane aussi une fumée s'élevant dans les airs. Il ne s'agit pas d'actes magiques. Sachez que nous irons beaucoup plus loin et profond au travers de ces enseignements des Védas et autres écrits dispersés dans le monde.  Ce qui reste oral doit le rester afin de respecter la tradition ancestrale. Puisque des maîtres communiquent par télépathie notamment dans la lignée kagyu tibétaine dans les différents univers où la distance n'a plus d'importance, ni le temps.

     

    ©Colinearcenciel

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Shanti MantraConcerto "APPASSIONATA" de Beethoven et anecdotes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :