• A LA CLAIRE FONTAINE

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, UNE NOUVELLE RUBRIQUE

     

     

    Cette chanson est née au XVIIIème siècle.Une des plus célèbres chansons de France . La version ci dessous daterait du 17e siècle et serait originaire de Normandie, probablement avec un autre air (il existe plusieur variantes y compris dans les paroles et le refrain) . Elle nous serait revenue ensuite sous cette forme via le Canada ou elle serait arrviée avec les colons du 17e siècle ou avec les soldats de Montcalm au milieu du 18e siècle (d'ou l'illustration) . Difficile à dire avec précision .
    En tous cas , la Claire fontaine servit de chansons de marche ou de bivouacs aux soldats français sur le nouveau continent puis d'hymne aux patriotes Franco-Canadiens lors de la révolte de 1837 contre les anglais et devint pratiquement le premier hymne national de la Nouvelle france.
    La chanson se chante en version féminine ou masculine en changeant quelques mots .

    interprétation : Quator Alouette (Québec)

     

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, UNE NOUVELLE RUBRIQUE


    À la claire fontaine
    Men allant promener
    Jai trouvé leau si belle
    Que je my suis baigné

    Il y a longtemps que je taime,
    Jamais je ne toublierai.




    Sous les feuilles dun chêne,
    Je me suis fait sécher.
    Sur la plus haute branche,
    Un rossignol chantait.

    Il y a longtemps que je taime,
    Jamais je ne toublierai.

    Chante, rossignol, chante,
    Toi qui as le cœur gai.
    Tu as le cœur à rire...
    Moi je lai à pleurer.

    Il y a longtemps que je taime,
    Jamais je ne toublierai.

    J'ai perdu ma maîtresse
    Sans l'avoir mérité.
    Pour un bouton de roses
    Que je lui refusai,

    Il y a longtemps que je taime,
    Jamais je ne toublierai

    Je voudrais que la rose
    Fût encore au rosier,
    Et que ma douce maîtresse (et moi et ma maitresse)
    Fût encore à m'aimer (dans les mêmes amitiés)

    Il y a longtemps que je taime,
    Jamais je ne toublierai

    Image associée

     

     

     

    « Deux aviateurs face à un objet non identifiéLa complainte des émigrés Chanson de 1794 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :