• 2. En 1887 un voyage vers les traces de Jésus-Christ

     

    En 1887, un homme fasciné par la culture bouddhiste tibétaine (appellé le Thibet à l'époque) décide de partir découvrir des horizons lointains en Asie mais son voyage prend une autre tournure lorsqu'il découvre que Jésus-Christ est connu par certains Lamas sous le nom d'ISSA.

     

    Cet homme se rend tout d'abord au Cachemire en Indes. Il se rend ensuite à Kargil (Khargil) dans un petit village du nom de Chargol au centre duquel se dressent trois chapelles thibétaines et des rochers dont un sculpté et taillé en Bouddha haut de quelques mètres à Moulbek orthographié de nos jours : Mulbek. Voyez plus bas la photo de ce bouddha appellé Maitreya.

    En 1887 un voyage vers les traces de Jésus-Christ

     

    En 1887 un voyage vers les traces de Jésus-Christ

     

    En 1887 un voyage vers les traces de Jésus-Christ

    Bouddha de Mulbek taillé dans la roche.

    En 1887 un voyage vers les traces de Jésus-Christ

    Un monastère déjà blanc à l'époque (1887) et décrit comme tel se voit ici sur cette photo appellé le Palais de Leh :

     

    En 1887 un voyage vers les traces de Jésus-Christ

     

    C'est au Palais de Leh que notre écrivain et voyageur Nicolas Topovitch, rencontre dans ce qu'il appelle un "couvent" un lama thibétain "très laid" mais "très cordial" portant un vêtement jaune et un bonnet à oreilles de drap de la même couleur. Il tenait à la main une "girouette de prières en cuivre" qu'il mettait souvent en route durant la conversation. Ils entrèrent dans un couloir où tout le long il y avait des "images de Bouddha et statues couverts de poussière" et ce couloir débouchait sur une terrasse permettant de voir les confins de l'horizon. Ils s'asseyèrent et eurent comme boisson de la bière de houblon appellé tchang, préparé sur place au "couvent".

    Voici Leh capitale du Laddak aujourd'hui

     

    Voici le lama et le voyageur discutant de divers sujets. Voici ce que lui dit le Lama :"Le clergé des monastères préfère de beaucoup les visites des européens à celles de musulmans. Les musulmans n'ont aucun point de contact avec notre religion ; tout récemment encore, dans leur campagne victorieuse, ils ont converti de force une partie des bouddhistes à l'islamisme. Il nous faut beaucoup d'efforts pour ramener ces musulmans, ces descendants du bouddhisme dans la voie de Dieu. Quant aux européens, c'est une toute autre affaire. Non seulement, ils professent les principes essentiels du monothéisme, mais ils font partie des adorateurs de Bouddha presque au même titre que les lamas qui habitent le Thibet même. La seule faute des chrétiens est, qu'après avoir adopté la grande doctrine de Bouddha, ils se soeint en même temps complètement séparés d'avec lui et qu'ils se soient créés un Daïla lama différent : le nôtre seul a reçu le don divin de voir face à face la majesté de Bouddha et le pouvoir de servir d'intermédiaire entre le ciel et la terre".

     

    Le voyageur comprit qu'il parlait du Pape chrétien. Et, il répondit au Lama :"Nous avons un "fils de dieu" à qui nous adressons nos prières ferventes, c'est à lui que nous avons recours pour qu'il intercède auprès de notre Dieu unique et indivisible". Le Lama lui répondit :" nous aussi nous respectons celui que vous reconnaissez comme fils d'un Dieu unique, mais nous ne voyons pas en lui un fils unique, mais l'être excellent, l'élu entre tous : Bouddha, en effet, s'est incarné dans la personne sacrée d'ISSA, qui, sans employer ni le feu ni le fer, est allé propager notre grande et vraie religion partout dans le monde. Je veux parler de votre Daïla Lama terrestre, celui à qui vous donnez le titre de Père de toute l'Eglise. C'est là un grand péché : puis t'il être remis aux ouailles qui sont dans le mauvais chemin" dit le Lama en faisant encore tourner sa "girouette"...

    Le voyageur sursauta et lui dit :"Vous venez de me dire qu'un fils de Bouddha, Issa, l'élu d'entre tous, avait répandu votre religion sur la terre : qui donc est il ?

    "ISSA est un grand prophète, l'un des premiers après les 22 bouddhas, il est le plus grand qu'aucun de tous les dalaï-lama, car ils constitue une partie de la spiritualité de notre Seigneur. C'est lui qui vous a instruit, qui , dans le girons de Dieu ramena les âmes frivoles ce qui vous a rendus dignes des bienfaits du Créateur, qui a permis enfin à chaque être de connaître le bien et le mal ; son om et ses actes ont été enregistrés dans nos écritures sacrées et, en lisant sa grandes existence écoulée u milieu de gens égarés, nous pleurons sur l'horrible péché des païens qui l'ont assassiné après l'avoir mis à la torture". 

     

    Le voyageur était surpris de la ressemblance de ce ISSA avec JESUS-CHRIST. N'oublions pas que nous sommes en 1887 !. Or, de nos jours, les tibétains reconnaissent le Christ Jésus comme le plus grand des Boddhisattvas. Mais les surprises ne cesseront pas dans les découvertes que nous ferons au cours de ces articles bénis comme peut l'être notre vie en restant relié à Son Essence même. N'oublions pas, cependant les stratégies de détournement de la vérité qui permet de prendre plus de pouvoir et plus de richesse car Dieu fut souvent et l'est encore, utilisé à des fins guerrières ou de conquête ou d'asservissement : totalement contraire aux principes divins de Bonté et d'Abondances de grâce en Lui qui ne souhaite que le bien sous toutes ses formes : la santé, la guérison, l'Harmonie, l'Amour ce qu'Il inspira dans les Arts au cours des siècles et des millénaires cans les âmes de bonne volonté et portée vers ce qui est Bon et Paisible pour l'homme et sa prospérité. 

     

    Vous trouverez ce livre en PDF dans ce lien ICI mais, ne manquez pas les articles qui suivent car nous allons voyager avec ce voyageur avec illustration et cartes géographiques pour bien situer les lieux et pour ceux qui ne peuvent lire le livre en entier, il sera fait un résumé afin de découvrir tout comme l'écrivain voyageur les étapes de son voyage. D'autant que je poursuis de manière cohérente afin de vous faciliter la tâche. Le Livre en cours La Vie des Maîtres sera repris ensuite d'une façon résumée reprenant les éléments les plus importants également. Ainsi chaque article se suit de manière cohérente.

     

    Bonne lecture chers lecteurs et amis !

    ©Colinearcenciel, 6 novembre 2017

     

     

     

    « 1. Jésus-Christ a t'il parcouru l'Asie ?Sainte Brigitte de Suède »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :