• L'observatoire transportable appellée Sophia et Start up

     

    Quelle aventure fantastique,ce voyage où un passionné d'Astronomie nous emmène pour découvrir d'autres planètes et d'autres soleils. Nous ne sommes pas prêt de terminer cette rubrique : disons plutôt que nous sommes en préparation de nouveautés !

    Car, nous vivons une période appellée "La révélation" ou "Apocalypse" ; de plus, enfin, les scientifiques commencent à parler de la vie extraterrestres qui nous touche chacun ici sur la planète bleue. C'est pourquoi, en dehors de la musique, il est créé quelques rubriques abordant directement ou indirectement ce domaine qui nous concerne.

     

     

    Les scientifiques, pour avancer, pourraient faire appel à des personnes qui sont en contact depuis tant d'années avec d'autres vies ayant la capacité de nous contacter depuis bien longtemps, mais demeurent très discrètes. Evidemment, ces civilisations avancées connaissent bien le comportement des êtres gérant la planètes bleues et les considèrent comme très peu avancés et très belliqueux et donc, peu fiables voire assez violents,jaloux, avides et récalcitrant voire belliqueux.

     

    Ainsi, ils s'adressent à des êtres différents de la majorité, afin de leur donner des moyens de mieux vivre et de connaître ce qui aiderait. Le côté consumériste et violent ne peut les intéresser du fait que ce n'est pas leur façon de fonctionner : ce qui leur a permis de vivre dans leurs civilisations, de vivre en totale harmonie tous ensemble, ayant aussi acquis de ce fait, tout ce qui leur apporte du bien être. 

    De plus, nous vivons dans un univers multidimentionnel et rien n'est si compliqué que cela à comprendre. L'intellect est important, l'intuition également ainsi que l'ouverture.

     

    L'observatoire transportable appellée Sophia et Stardup

     

     

    Sophia fera son premier voyage en 2004 : la sonde start up doit faire en sorte de découvrir ce qui a apporté pas moins que la vie sur terre et la conclusion est telle. Cette vie, vient bien au delà de notre système solaire.

     

    Malheureusement, Sophia, bien avancée dans son voyage fut en prise avec une tempête solaire et fut heurtée. Stardup se mit en mode de sauvegarde et les scientifiques n'ayant jamais vu depuis onze années une telle tempête du soleil, étaient assez désemparée face à cette catastrophe, mais Stardup n'était pas détruite. Stardup allait elle survivre ? 

     

    Oui, Start up envoya des signaux, enfin ! Au bout de quatre jours, Start up fut enfin en contact normalisé et put envoyé des images de ce qu'elle avait subie : elle était à nouveau opérationnelle et vogue, en continuant son voyage au travers du système solaire.Pendant sept années, Stardup accomplit des milliards de kilomètres. Un système très sophistiqué est mis en place pour recueillir des particules et des données. Ce document est passionnant. Nous voyons aussi le rayonnement impressionnant du docteur présentant au début du document ses recherches. Nous apprenons en voyant ce document et en l'écoutant que l'appareil qui se détachera voyagera à 50.000 kilomètres/heure et c'est bien ce qu'il est dit: 50.000 kms/heure : ce qui signifie qu'il ferait le tour de la planète bleue en moins d'une heure puisqu'elle mesure en son tour : 40.000 kilomètres. Voilà qui nous apprend de plus, à quel point en 2004, la technologie est avancée en ce qui concerne les voyages dans l'espace.

    Ce qui est étonnant, d'autre part, ce sont les investissements faramineux pour ces investigations et d'autre part, les moyens faramineux donné, sur la planète bleue pour les armes de guerre et de destruction massive. Ce qui démontre un déséquilibre important de la mentalité terrienne. L'on pourrait aussi se demander, pourquoi investir autant s'il n'y avait déjà pas de certitudes préallables ... car, normalement, aucun projet d'une telle envergure ne peut être mise en place sans de sérieuses motivations et preuves de quelques éléments permettant de prouver l'hypothèse de départ. Cette hypothèse est exprimée ici dans ce récit. 

     

    Il y a quatre millions d'années, sur la planète bleue, se sont conservées des particules, protégées du soleil. Il semble que ces scientifiques les connaissent bien et ne dévoilent pas de noms de matière ou autre : constatez dans ce document, que des objets ne sont pas nommés, mais ils ont pourtant très enthousiastes, très épanouis ; déjà ils ont des éléments non révélés au public. Comprenez, que des civilisations avancées existent et ont proposé leur aide à l'humanité de notre pauvre planète bleue actuellement souffrante et surveillée par ceux là même ayant proposé à certains gouvernements, des grandes puissances, leur aide : ce qu'ils ont refusé : dommage bien évidemment.

    Certains vont rétorquer :  "que nos alliés nous laissent vivre notre expérience sans intervenir car nous avons notre liberté et notre libre arbitre". Ils pensent cela probablement parce qu'ils n'ont pas la connaissance des actions en cours de nos alliés car celles ci demeurent extrêmement discrètes du fait de la négativité de la plupart de ceux qui se trouvent et vivent sur la planète bleue. Car comme disait Jésus Christ "le monde est dominé par le mal" et "mon royaume n'est pas de ce monde". En colère, Celui ci s'écria :"race de vipère !". Je ne vais pas partir dans des théories qui circulent un peu partout. Pour ceux qui ont la foi et la pratique des valeurs du respect, de la douceur et pacification : ils sentirons dans leur coeur et dans leur âme, leur conscience aussi, que nous sommes chacun une infime parcelle de l'Intelligence Suprême qui, elle, nous connaît tous intimement chacun.

     

    Il me sied parfaitement de lier les données des anciens écrits, architectures, et autres données, permettant l'édification de "tous ceux qui ont des oreilles pour entendre et des yeux pour voir". C'est pourquoi, cette rubrique peut être alimentée par des anciens écrits de la rubrique UNIVERS MYSTIQUE et vous ne serez pas déçu,même s'il faut patienter pour reccueillir des bribes. C'est un peu comme une cueillette de champignons à la bonne saison : il faut marcher pour remplir déjà tout un panier.

     

    Chacun doit ressentir au fond de son coeur, tout en restant indépendant de tout mouvement sectaire ou religieux, car ce n'est pas cela qui influera sur l'élévation intérieure et l'édification mais bien ce que chacun recevra comme semence de vie en soi dans la pratique qui lui conviendra le mieux.

    Nous sommes comme des jardiniers qui ensemensont nos jardins. Et, je pense que vous pourrez sourire intérieurement à lire tout ceci. L'infiniment petit est un univers infini. Nous bénéficions de l'Infinitude et cela ne peut que nous stimuler dans nos valeurs intrinsèques de respect vis à vis de la Source. Notre histoire cosmique est que nous avons été créé de poussière d'étoiles. Ce document spécifie que Stardup doit rentrer en 2007 en apportant des éléments importants. Nous continuerons cette aventure ensemble.

     

     

    ©Colinearcenciel, touts droits réservés no copyright international.

    Tous textes repris ici se fera pas le lien de l'article posté pour en reconnaître l'auteur et les documents où chaque auteur est cité : ceci est une question de respect pour tous les participant y compris la vidéo et les articles connexes.

    Du site : http://www.lesechos.fr/01/03/2016/lesechos.fr/021731218399_les-start-up-de-l-aerospatial-attirent-les-investisseurs.htm ici :

    Les start-up de l'aérospatial attirent les investisseurs

    Cette actu de la Silicon Valley est décryptée par Nathalie Doré, CEO de L'Atelier BNP Paribas à San Francisco, aidée de Romain Chapron et Guillaume Renouard.

    Qui a dit que la conquête de l'espace était repoussée aux calendes grecques ? L'année 2015 a vu les GAFA financer massivement les start-up du secteur aérospatial : start-up Blue Origin.

    D'autant plus que si les jeunes pousses partant à l'assaut de la nouvelle frontière ont longtemps dû compter sur des milliardaires passionnés par la conquête spatiale, elles semblent désormais attirer les fonds d'investissement en capital-risque. Ceux-ci ont investi pour un total de 1,8 milliard de dollars dans les start-up du secteur, soit presque deux fois plus que les sommes déboursées sur les quinze dernières années.

    La cinquantaine de fonds ayant participé à ces investissements a sans doute été enhardie par le succès flamboyant de certaines start-up, et notamment de SpaceX, qui a procédé au lancement d'un nouveau satellite la semaine dernière. Par ses succès très médiatisés, l'entreprise contribue, à changer l'image du secteur, encore largement synonyme, pour de nombreux investisseurs, de coûts faramineux qui ne donnent des résultats qu'à long terme; quand résultats il y a.

    Des données économiques exploitables

    Mais si l'intérêt des fonds d'investissement s'éveille, c'est aussi parce que les entreprises aérospatiales constituent un formidable levier pour mettre la main sur des données économiques exploitables. Spire, Planet Labs ou encore Orbital Insight proposent toutes des systèmes d'imagerie par satellite permettant de récolter d'importantes quantités de données fraîches et précises depuis l'orbite terrestre.

    Ressources naturelles, frets maritimes, flux de livraison et de transport, rendements agricoles : ces données constituent des leviers économiques importants pour les grandes entreprises, qui, couplées à la baisse du coût de fabrication des satellites, expliquent l'intérêt croissant pour les start-up de l'aérospatial.

    L'atelier BNP Paribas, édité par Les Echo

    http://www.lesechos.fr/01/03/2016/lesechos.fr/021731218399_les-start-up-de-l-aerospatial-attirent-les-investisseurs.htm#2TPTIyZvHrdlRHVl.99

     

    « Mille années dans la forêt8. Le Professeur Stephen Hawking & l'existence d'extraterrestres »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :