• Védas : L'ère des rsis

     

     

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "Veda ancien Rishi connu"

    VERSET VIII

    Le troisième avatära, paru dans l'ère des rsis et doté de pouvoirs, fut Devarsi Närada, grand sage parmi les devas. Il rassembla en ce temps les énoncés des Védas qui touchent au service de dévotion et invitent l'homme à se livrer aux seuls actes n'entraînant aucune suite matérielle.

    Résultat de recherche d'images pour "image google rishi femme veda"

     

    Sri ou Rishi

    Résultat de recherche d'images pour "image google rishi femme veda" 

    Les Rishi entendirent le cosmos proférer de lui-même le son fondamental que développent ensuite les stances du Veda éternel dont voici un exemple :

    « ô Soma , ô bienfaiteur puissant, uni à ta douce rosée, viens dans le sacrifice au milieu de ces richesses qui font ta gloire », premier verset d'une « hymne » au pouvoir de Soma, transmis par les sept Rishi Bharadvaja, Kasyapa, Gotama, Atri, Vishvamitra, Jamadagni, et Vasishtha.

    Ainsi, l'écoute perpétuelle (Shruti) de l'ordre éternel (Rita) permet aux Rishi de connaître (Veda) cet ordre et de trouver (Veda) les moyens de l'exprimer en strophes (ṛ cā) rythmées, bien mesurées, qui se transmettent régulièrement de bouche à oreille jusqu'aux indiens d'aujourd'hui et les dépassent, éternellement transmises aux générations hindouistes à venir car, « Pères d'une heureuse lignée, puissions-nous chanter longtemps encore dans le sacrifice ».

    En note au verset « C'est ainsi que les premiers Rishi ont obtenu le bonheur », Langlois note que le nom de Oûmas donné aux Rishi les distinguent des Pitri, les Ancêtres, avec lesquels il convient de ne pas les confondre.

    Sept Rishi (les Saptarishi) sont souvent mentionnés dans les Brahmana  et les travaux postérieurs en tant que représentants typiques du caractère et de l'esprit de la période préhistorique ou mythique.

     

    Dans l'Hindouisme, un Rishi (ऋषि, ṛṣi) est considéré soit comme un patriarche, un saint, un prêtre, un précepteur, un auteur d'hymnes védiques, un sage, un ascète, un prophète, un ermite, soit comme une combinaison de ces différentes fonctions.

    Les Purâna  citent des noms de Rishi accompagnés de descriptions mythologiques embellies, certains Purâna les considèrent comme des demi-dieux, d'autres comme des sages qui ont « entendu » (Shruti) les hymnes du Veda  émanés de l'être suprême Brahman  pendant qu'ils étaient en méditation profonde.

    Nous aurons plus d'explication sur le verset VIII à la page suivante. Le verset en lui même donne une clé très préhensible.

    ©Colinearcenciel

     

    « VEDA : Planètes du système solaire de la Terre et avatarAvatara et rishi, les six mondes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :