• Saint Antoine de Padoue : Fête le 13 juin

    Saint Antoine de Padoue est un Saint tout à fait exceptionnel. Il a beaucoup d'humour et il est très populaire, notamment, il est invoqué pour retrouver les objets perdus et bien d'autres invocations possible avec lui pour obtenir des grâces, et être exhaucé. Il semble donc, très actif encore de nos jours. Il a été nommé Docteur de l'Eglise, tout comme Saint Jean de la Croix, celui-ci ayant écrit des prières sous forme de poésie absolument remarquable de beauté et de spiritualité.

    Saint Antoine de Padoue : Fête le 13 juin

     

    Fernando Martins de Bulhões, son nom de naissance, connu comme saint Antoine de Padoue ou saint Antoine de Lisbonne, est né en 1195 à Lisboa, Lisbonne et il a quitté ce monde le 13 juin 1231 près de Padoue en Italie. Il fut prêtre franciscain et maître de doctrine spirituelle, grand prédicateur et thamaturge et canonisé en 1232 rapidement dans les mois qui suivirent sa mort. En 1946, il faut nommé Docteur de l'église.

    Issu d'une famille noble et militaire, descendant de Charlemagne, il est apparenté à la famille de Godefroy de Bouillon, duc de Basse-Lotharingie, avoué du Saint Sépulcre de qui sont issus les rois de Jérusalem dont une branche s'est implantée au Portugal.

    Il commence sa vie religieuse chez les ermites de Saint-Augustin ; il y fait de très bonnes études avec excellence, puis à Saint Vincent de Fora et au monastère de la Saint Crois de Coïmbra qui est un important centre d'études et de vie religieuse et c'est là qu'il est ordonné prêtre. 

    En 1220, il est émut par les dépouille des franciscains morts marthyrs au Maroc et le témoignage de ces vies le bouleverse à un tel point qu'il demande son admission parmi les disciples de Saint François d'Assise et c'est là qu'il devient "Frère Antoine".  

    A sa demande, il part en mission au Maroc, mais doit être rapatrié en Europe dès 1221 à cause de problèmes de santé. Son bateau est dérivé par les vents sur la côte de Sicile, où il rencontre les franciscains de Messine. Il participe au côté de François d'Assise au Chapitre général du 30 mai 1221, et passe près d'un an au couvent de Monte paolo,  pratiquement isolé du reste de la communauté.

    En 1222, lors de l'ordination  de plusieurs franciscains, il doit prendre la parole à la place d'un frère et montre un grand talent d'orateur et d'érudit. François d'Assise l'envoie alors prêcher en Italie et en France. Il prêche et enseigne la théologie à Bologne, puis va s'établir dans le sud de la France, à Toulouse et à Montpellier. 

     
    François d'Assise

    Ses prédications rencontrent un tel succès qu'elle favorise la conversion de nombreux cathares rapporte t'on.  Il fonde un monastère à Brive, où il obtient de nombreuses conversions. Il sera d'ailleurs surnommé le « marteau des hérétiques ». Sa connaissance remarquable des Saintes Ecritures lui fait conférer le titre de « Trésor vivant de la Bible » par le pape Grégoire IX, qui l'admire beaucoup.

    La tradition rapporte qu'en 1227, au moment de son retour de France, il aurait fait édifier un sanctuaire dédié à la Bienheureuse Vierge des Grâces dans la ville de Gemona del Friuli,  située dans le Frioul (Italie). Gemona abritait à l'époque une importante communauté de patarins, secte considérée comme hérétique, et contre laquelle Antoine prêchait. Ce sanctuaire, qui existe toujours, sera le premier consacré à saint Antoine dans le monde.

    En 1230, au chapitre, il renonce à sa charge de ministre provincial. Il est alors envoyé à Rome, où il devient l'un des conseillers du pape Grégoire IX, qui s'interroge sur la validité du Testament de François d'Assise.

    En 1231, il est envoyé à Padoue en Vénétie. Il meurt d'hydropisie  et d'épuisement le 13 juin suivant, à Arcella, près de Padoue à l'âge de 36 ans à peine. Si son apostolat dura moins de dix ans, le rayonnement de ses paroles et de ses actes aura une portée internationale jusqu'à nos jours.

    Le culte du saint se répand surtout aux XVème et XVIème siècles.   Il devient le saint national du Portugal,  dont les explorateurs le feront connaître au monde entier ; au début du XVIIIème siècle, au Congo,  le mouvement antonianiste lancé par Kimpa Vita  fait de lui un « second dieu ». Il est ainsi le patron des marins, des naufragés et des prisonniers. Egalement vénéré en Italie, son culte sera ensuite propagé en France par l'immigration italienne après la Première guerre mondiale. 

    À partir du XVIIème siècle,  il est également invoqué pour retrouver les objets perdus, puis pour recouvrer la santé et, enfin, pour exaucer un vœu. L'idée d'invoquer saint Antoine pour retrouver les objets perdus vient du fait qu'un voleur (qui deviendra un pieux novice) lui aurait dérobé ses commentaires sur les Psaumes et se serait ensuite senti obligé de les lui rendre.

    Les récits le concernant contiennent de nombreux épisodes surnaturels, comme sa faculté de bilocation, celle de se faire entendre et comprendre des poissons, ou l'épisode selon lequel il aurait une nuit tenu l'Enfant Jésus dans ses bras. Vous trouverez des compléments d'informations sur Saint Antoine de Padoue dans le document ci-dessous. 

    Voici un tableau où on le représente guérissant des malades. Lors de sa canonisation, il fut recensé 40 guérisons.

    Saint Antoine de Padoue : Fête le 13 juin

    Cette oeuvre picturale fut terminée le 1 janvier 1690 par le peintre Sebastiano Ricci.

     

    Les grottes de saint Antoine à Brive-la-Gaillarde sont un lieu de dévotion populaire pour les Limousins. Au-delà des objets perdus, pour lesquels saint Antoine de Padoue est souvent invoqué, les pèlerins découvrent sur place, au contact des Frères mineurs franciscains, des aspects méconnus de la vie du saint : fraternité et simplicité. Voici le site de ce lieu ici , lieu de pélerinage.

    Résultat de recherche d'images pour "Saint Antoine de Padoue"

     

    Saint Antoine de Padoue recevant l'Enfant Jésus des bras de Marie.

    Voici dix paroles de Saint Antoine de Padoue :

    1. « Les actes en disent plus que les mots. Que vos paroles enseignent, que vos actes parlent. »

    2. « Le riche est comme un roseau. Ses racines sont prises dans la vase, il a l’air droit en apparence, mais il est creux à l’intérieur. Si un homme s’appuie dessus, le roseau se brisera net et transpercera son âme. »

    3. « Attribuez à Dieu tous les biens que vous avez reçus. Si vous vous attribuez du mérite pour quelque chose qui ne vous appartient pas, vous êtes coupable de vol. »

     4. « Le souci excessif des choses matérielles distrait l’âme et la divise. Le diable peut alors s’emparer de cette âme et l’attirer en enfer. »*

    5. « Les chrétiens doivent s’appuyer sur la croix du Christ comme les voyageurs s’appuient sur leur bâton avant d’entamer un long périple. »

    6. « L’esprit d’humilité est plus doux que le miel, et ceux qui se nourrissent de ce miel produisent de bons fruits. »

    7. « Celui qui souhaite être chaste en Jésus-Christ, doit fuir dès qu’il sent l’odeur de stupre. »

    8. « Le créateur du ciel et de la terre obéit à un charpentier. Le Dieu éternel écoute ce que dit une simple vierge. A-t-on jamais vu quelque chose de comparable ? Que le philosophe ne dédaigne pas le simple ouvrier. Que les sages écoutent les simples d’esprit, que les lettrés écoutent les illettrés. Que le fils du prince écoute le paysan. »*

    9. « Maudit argent ! Hélas ! Combien de religieux en ont été éblouis ? Combien de moines cloitrés en ont été déçus ? L’argent, c’est comme  les déjections d'oiseaux qui ont aveuglé Tobit. 

    10. « Les saints sont comme les étoiles, que le Christ, dans Sa providence, cache sous un seau de peur qu’elles n’apparaissent quand bon leur semble. Au lieu de cela, les saints sont toujours prêts à quitter l’état de paisible contemplation pour s’atteler aux œuvres de miséricorde, au moment voulu par Dieu, dès que leur cœur a entendu la demande divine. »

     

    « Saint Guy le 12 juinStatistique ce 14 juin 2017. »

  • Commentaires

    2
    Mercredi 14 Juin à 17:46

    Bonjour Seth, merci de ta visite qui me fait toujours plaisir. Oui Saint Antoine est un très grand saint et je pense que cette rubrique va nous permettre de nous remmémorer ces êtres merveilleux qui traversent nos vies. J'aime beaucoup Saint Antoine de Padoue, il est très actif encore de nos jours et exauce beaucoup de demandes. J'ai une connexion très forte avec lui depuis très longtemps, tout comme avec Paramahamsa yogananda pour l'enseignement reçu, mais Saint Antoine agit dans nos vies tout comme le Christ et la Sainte Vierge qui a dit : "Demandez moi des grâces, j'en ai tant à donner qu'on ne m'en demande jamais assez" ! Elle exhauce et j'ai remarqué surtout dans ses lieux d'apparitions ou de simples petites chapelles comme nous avons chez nous, même si la demande est pressante, Marie exhauce. Nous sommes donc interconnecté et tu le sais, c'est tous les jours dans la pratique, que nous obtenons des bienfaits. Reçois toute mon amitié la plus profonde cher Philippe.

    1
    Seth
    Mercredi 14 Juin à 16:10

    C'est extraordinaire d'avoir eu un tel homme de Dieu....... Et de nos jours ..... Peut être qu'une grande Âme ....est descendue

    .... Pour remettre dans le coeur de tous les hommes ... Cette Lumière universelle à vivre et partager.... 

    Merci Coline pour ce beau témoignage ... Que tu nous remémores ..

    Amitiés   Philippe A+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :