• POUR TOI QUI AIME L'ADAGIO © ColinearCenCiel (31)

     POUR TOI QUI AIME L'ADAGIO © ColinearCenCiel posté le vendredi 24 août 2007 04:32

     

    POUR TOI QUI AIME L'ADAGIO © ColinearCenCiel

                   Pour Toi qui aime l'adaggio d'Albinoni

               Qui sait que tu aimes la musique de tes anges ? 

    Qui sait que toi, si discret et si humble 

    Tu es l'Amour pur personnifié

                    La délicatesse de ton coeur si doux 

    Offre en ses sentiments 

    Les offrandes les plus surprenantes 

    Et  ton  accueil est toujours pareil 

    Comme un éclat du soleil 

    Dans le silence, la paix, le calme, la tranquillité Tu n'es pas venu apporter la guerre. 

    La paix t'habite et tu la rayonne 

    Tu te fais discret car tu aime cela

                    Qui sait que tu souffres de notre souffrance  

    Des mauvais choix que l'on a fait lorsque l'on tombe et que l'on se fait mal.

    Tu aimes à être aimé. Malgré que tu sois celui qui puisse  tant. On te refuse, on te rejette.

                    Tu apportais la joie Et le bonheur jadis, et les puissants de ce monde t'ont torturé : ils étaient aveugles.

    Tu savais ce que tu allais endurer d'avance comme si Dieu avait failli dans son plan initial et qu'il fallait que tu partages nos souffrances et que tu vives la torture, les crachats sur ton visage, les coups de fouets avec des soldats qui riaient et tout ce que l'on ne sait pas pour briser ta vérité qui blessait. 

    Ta lumière dans leur regard ils ne pouvaient la supporter mais en réalité, n'est - ce pas que  simplement le pouvoir et la domination sur le peuple qui les inquiétaient avant tout mais il est une horloge que toi seul connaît et si, tu as dit que le chemin était étroit, il faut aller au profond de son âme pour comprendre  ce que tu voulais dire : il faut penser, se reccueillir, pour comprendre seul à seul, ce que toi tu  exprimes vraiment. 

    Tu transfigures ceux que tu touches et tu les touches toujours dans la douceur d'un acte amoureux.  

    Rien avec toique de la pure Beauté. Tu es le libérateur Tu tiens toujours tes promesses car tu es Pur.  Ta puissance n'emprisonne personne Les lois des hommes ne sont pas les tiennes car tu es Celui qui lit dans tous les coeurs et tu sauves des méchants et des persécuteurs.

                           Tu ne demandes ni merci, ni reconnaissance,ni que l'on te supplie, car tu lis dans le coeur de chaque être et tu nous chéris Tu ne demandes pas que l'on soit dépendant de rituels quelconque et lorsque tu demandes quelque chose, on ne sait pas te dire non car tu nous en donnes                         l'incapacité : on ne sait résister à tes désirs Car tes désirs de Bonheur dépasse l'imagination humaine.

                            © ColinearCenCiel

                             

                      

     

    « UNE FEUILLE AU VENT (32)34. La solitude apprivoisée »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :