• PAGE 1424 - 1423 -1422 - 1421 - 1420

    LA PERLE DE L'OCEAN INDIEN II SHRI LANKA  ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:22

     

     

     

     

    lien permanent

    LA PERLE DE L'OCEAN INDIEN III SHRI LANKA  ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:22

     
    lien permanent

    LA PERLE DE L'OCEAN INDIEN IV - SHRI LANKA  ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:22

     
    lien permanent

    UN MOIS DE MAI FLEURI - ALICE IN WONDERLAND  (CHANTS MERVEILLEUX)posté le mercredi 03 juin 2015 12:23

     

     

    BEAU MOIS DE MAI

    CHARMANT ET GAI

    RAMENE NOUS

    RIRES ET CHANSONS !

    BONNE FETE A TOUS

     

     

     

     

     

    lien permanent

    L'ETE INDIEN  (PUCCINI G.-CHANTS)posté le mercredi 03 juin 2015 12:26

     

     

     

    lien permanent
     

    NE TUONS PAS LA BONTE DU MONDE (UNIVERS MYSTIQUE)posté le mercredi 03 juin 2015 12:20

     

     

    NE TUONS PAS LA BONTE DU MONDE

     

    ...

    Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, NE TUONS PAS LA BONTE DU MONDE

    lien permanent

    LA VIE DES TIBETAINS EXILES EN INDE ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:20

     

    Ce qui arrive souvent, lorsque de grands intérêts sont en jeu au point de vue matériel, ce sont des éléments de perturbations qui tentent à détruire l'harmonie au sein même d'une communauté : créer des malentendus, des dissentions : ce sont également des pratiques mafieuses pour déstabiliser et tenter d'affaiblir une communauté.  Les ennemis agissent avec beaucoup de stratégie et de subtilités.  Le règne de la terreur s'excerce de différentes façons afin de jeter le trouble, la pauvreté et la division, toutes les stratégies les plus viles sont mises en oeuvre pour affaiblir un peuple et tenter de les diviser afin de mieux régner. Il y a des impostures montées de toutes pièces pour créer une propagande ou de fausses informations afin de servir la cause des ennemis du Tibet. Il est donc inexplicable que des traditions purement tibétaines seraient tout à coup interdite par le Daïla Lama car la tradition tibétaine possède une très grande profondeur depuis bien longtemps : les écrits le prouvent et tous les livres d'Alexandra David O'Neel y compris les récits en livre de poche.  Mais, les ennemis de la culture tibétaine ont tendance à rendre la philosophie tibétaine au simple rang de spiritisme ou croyance  stupide basée par exemple sur la superstition.

    Actuellement, le Tibet subit l'oppression physique mais aussi psychologique afin de les diviser et de semer la confusion dans l'esprit des tibétains : stratégie des parties adverses : l'oppression utilise la malignité pour assouvir son implacable autorité.

     

    lien permanent

    RECCUEILLEMENT  (UNIVERS MYSTIQUE)posté le mercredi 03 juin 2015 12:21

     

      Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, RECCUEILLEMENT

     

    ...

    Seigneur mon secours, en Toi seul mon bonheur, ma vie repose entre tes mains. (bis)

     

    1. J'élève les yeux au loin, d'où me vient le secours. Le secours me vient de Dieu, de Dieu seul !

     

    2. Ton pied ne chancellera, Il veille sur tes pas. Il ne dort ni ne sommeille, ton gardien !

     

    3. Au départ et au retour, il gardera ton âme À jamais le Seigneur veille sur toi.

    lien permanent

    SHRI LANKA posté le mercredi 03 juin 2015 12:21

     

    Un pays que j'ai visité entièrement : un mois de voyage que je n'oublierai jamais. Dans les campagnes les plus reculées, il y avait en abondance des fruits dans les arbres que l'on pouvait cueillir au bord de la route : les temples tous magnifiques et somptueux dans les petits villages et les habits des femmes, les saris toujours très élégants. Aucun signe de misère avant le tsunami.

     

     

    lien permanent

    LA PERLE DE L'OCEAN INDIEN I SHRI LANKA  ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:21

     
    lien permanent
      |
     

    LA CONSTRUCTION D'UN ORGUE A TUYAUX 7.500 heures de travail !  (LES GRANDES ORGUES)posté le mercredi 03 juin 2015 12:18

     

    Un excellent document qui nous montre comment un orgue est non seulement fabriqué mais aussi les différents tuyaux et bien d'autres astuces qui au final, un remarquable résultat !

    lien permanent

    GYMNOPEDIE n° 1 HARPE et VIOLONCELLE  (SAINT-SAENS CAMILLE - SATIE ERIC -SCARLATTI)posté le mercredi 03 juin 2015 12:18

     

     

    HARPE et VIOLONCELLE

    GYMNOPEDIE

    Erik Satie

    Extrait trop court...

     

     

     

     

    lien permanent

    FILM HISTORIQUE SUR LE TIBET  ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:19

     

     

    lien permanent

    LE TIBET FUT ANNEXE A LA CHINE ENTRE LES DEUX GUERRES  ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:19

     
    lien permanent

    LES DROITS DE L'HOMME ET LE TIBET ()posté le mercredi 03 juin 2015 12:19

     
    lien permanent
      |
     

    IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RAYAN : Wow, la vidéo est petite mais bon le son se met en route !  (MUSIQUE DE FILM)posté le samedi 18 avril 2015 22:02

    IL  FAUT S AUVER  LE SOLDAT  RYAN

     

    John Williams est l'excellent compositeur de cette musique de film remarquable. Bon week-end ♫♪. Bug de musicblog : impossibilité de mettre une image et une vidéo dans le cadre prévu à cet effet : on ne s'habitue décidément pas à ces "brimades".

    lien permanent

    Hello, hé bien, çà continue là chez musicblog : pas possible de poster un image etc  (UNIVERS MYSTIQUE)posté le samedi 18 avril 2015 23:18

    Oui, c'est chaque fois pareil quant on vient ici, les fonctions se détricotent et musicblog promet de vous répondre mais ne répond pas. Bref, çà dégénère à fond.... Je pense qu'il va falloir se résoudre à créer son propre site comme cela on ne dépend de personne. Bon week-end à vous.

    Coline

    lien permanent

    Grandiose : OUVERTURE CORIOLAN - Ludwig Van BEETHOVEN  (BEETHOVEN LUDWIG VAN)posté le mercredi 03 juin 2015 12:14

     

     

    OUVERTURE CORIOLAN

     

     

     

    ...........

    lien permanent

    FARINELLI  (MUSIQUE BAROQUE, OEUVRES &COMPOSITEURS)posté le mercredi 03 juin 2015 12:14

     

     



    Ci-dessous "Farinelli" : REGARDEZ, ECOUTEZ .... C'EST EXTRAORDINAIRE : DE TRES GRANDS ARTISTES

    ...

    lien permanent

    PROVERBE INDIEN  (POESIES & CITATIONS)posté le mercredi 03 juin 2015 12:16

     

     

    Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, PROVERBE INDIEN

    Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester

     

    .

    lien permanent
      |
     

    MILAREPA  (UNIVERS MYSTIQUE)posté le vendredi 06 mars 2015 14:25

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, MILAREPA

    Des érudits tel que Marpa Lotsawa, c’est-à-dire, Marpa le traducteur, qui fut Maître spirituel de Milarespa, l’ascète poète, ont introduit au Tibet les ouvrages des grands philosophes de l’Inde, et aussi, les doctrines du tantrisme, principalement, empruntées au Népal. (Lire les Cents mille chants de Milarépa).

    Milarépa dont le nom signifie approximativement « Mila, celui qui porte la robe de coton des ascètes » vécut de 1052 à 1135. C'est le plus célèbre des s...aints tibétains. Après avoir subi les épreuves les plus dures, il reçut de son maître Marpa les doctrines complètes du Mahâmudrâ et du Nâro Chödrug. La manière parfaite et exemplaire dont il mit en application le contenu de ces doctrines aboutit à la fondation de l'école Kagyüpa, « transmission orale ». La biographie de Milarépa, rédigée au XVe siècle, ainsi que les chants religieux qui l'accompagnent, constituent aujourd'hui encore l'une des grandes sources d'inspiration du Bouddhisme tibétain.

    See more at: http://mythologica.fr/tibet/milarepa.htm… des érudits tel que Marpa Lotsawa, c’est-à-dire, Marpa le traducteur, qui fut Maître spirituel de Milarespa, l’ascète poète, ont introduit au Tibet les ouvrages des grands philosophes de l’Inde, et aussi, les doctrines du tantrisme, principalement, empruntées au Népal. (Lire les Cents mille chants de Milarépa). 

    lien permanent

    LA CONNAISSANCE EXCELLENTE (UNIVERS MYSTIQUE)posté le vendredi 06 mars 2015 15:07

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, LA CONNAISSANCE EXCELLENTE

    Il est intéressant de remarquer qu’usant des facilités qu’offre le sanscrit de donner plusieurs sens à un même mot, les Tibétains ont traduit le titre du célèbre ouvrage attribué à Nâgâjourna : La Prâjña pâramitâ, non point comme « La Connaissance excellente » mais comme « Aller au-delà de la Connaissance ».

     

     

    Le fait est que sur cet « aller au-delà », ils ont construit tout un système philosophique et mystique en parfait accord, du reste, avec les doctrines de l’école bouddhique du mâdhyamika qui domine au Tibet.

    Il est fait grand état de cet « aller au-delà » dans les enseignements ésotériques. On y commente de maintes façons le passage « au-delà » de la charité, de la patience, de la vigilance, de la moralité, de la sérénité, de la connaissance. Il faut entendre que « par-delà » les conceptions étroites, non éclairées que nous avons de la charité, etc… il existe une autre façon de les comprendre et de les pratiquer.

     

    Il est généralement admis par les Lamaïstes, que pour être efficace, la connaissance (chésrab) doit être unie à la méthode, à

    des moyens habiles (thabs) d’amener l’illumination souhaitée.

    Le couple thabs-chésrab joue un rôle prédominant dans le Lamaïsme. Il est symboliquement représenté par un dordji (le sceptre-foudre) et une clochette (tilpou). Le dordji est mâle et représente la méthode, la clochette est féminine et représente la connaissance.

     

    La plus célèbre lignée de maîtres est celle qui, d’après une, aurait commencé avec Mahâkacyapa, un disciple direct du Bouddha, et se serait continuée jusqu’à Bodhidharma, c’est-àdire pendant une période d’un peu plus de mille ans. Les listes des maîtres successifs de cette dynastie spirituelle, nommés patriarches » comptent tantôt vingt-sept, tantôt vingt-huit noms.

    Que Mahâkaçyapa, et après lui, un certain nombre d’Anciens, ait exercé une certaine autorité morale parmi les Bouddhistes n’a rien d’invraisemblable. Cependant, il ne peut guère être question d’une transmission de doctrine, car la liste des « patriarches » comprend des hommes qui professèrent différentes opinions et dont les disciples soutinrent, les uns contre les autres, des rien d’invraisemblable. Cependant, il ne peut guère être question d’une transmission de doctrine, car la liste des « patriarches » comprend des hommes qui professèrent différentes opinions et dont les disciples soutinrent, les uns contre les autres, des controverses passionnées.

    Une plus authentique lignée de maîtres mystiques commençaen Chine, avec Bodhidharma, le fondateur de la secte Ts’an (sectede méditation) qui importée plus tard au Japon y est appelée Zen-chou.

    C’est, disent les lettrés zénistes japonais, pour asseoir fermement l’autorité de Bodhidharma et de ses successeurs qu’une légende touchant l’origine de la lignée des « patriarches » fut inventée par quelque ultra zélé dévot – probablement un Chinois – vers le IXe ou le Xe siècle de notre ère.

    Cette légende ne se rapporte pas seulement à la tradition d’un enseignement, mais aussi à la manière de communiquer celui-ci c’est surtout pour cette raison qu’elle nous intéresse.

     

    Le Bouddha, est-il dit, se trouvait assis, entouré d’un grand nombre de disciples, sur le Pic des Vautours près de la ville de Rajagriha. Un dieu vint le saluer et lui offrit une céleste fleur d’or. Le Bouddha prit la fleur et l’élevant devant ses yeux, la regarda en silence.

    Nul dans l’assemblée ne comprit ce qu’il voulait dire sauf Mahâkaçyapa qui lui sourit. Le Bouddha déclara alors : « J’ai eu la pensée du nirvâna qui est l’oeil de la doctrine ; je la transmets à Mahâkaçyapa. »

    La manière inusitée dont l’enseignement est donné et reçu dans cette légende, sanctionne la méthode analogue employée par les adeptes de la secte de méditation fondée par Bodhidharma.

     

    Bodhidharma était un bouddhiste hindou appartenant à la caste des brahmines. Ses façons d’enseigner différaient grandement de celles des autres maîtres. Il estimait peu l’érudition et préconisait la méditation introspective comme le véritable moyen d’atteindre l’illumination spirituelle. Peu après son arrivée en Chine, il se retira au monastère de Chao-Ling.

    Là, il passa la plus grande partie de son temps en méditation, assis, la face tournée contre une muraille de rochers. Certains de ses disciples chinois et coréens et ceux de la subdivision de la Zen-chou nommée Soto, au Japon, ont gardé l’habitude de se placer la face devant la muraille pour méditer.

    Le plus éminent disciple de Bodhidharma fut un savant confucéiste nommé Chang Kwang. Il est dit que ce dernier s’étant rendu au lieu où Bodhidharma habitait, pour lui demander d’êtreson guide et le maître ayant, pendant plusieurs jours, refusé  de le recevoir, il se coupa le bras gauche et l’envoya à Bodhidharma comme témoignage du zèle dont il était animé.

     

    Six patriarches succédèrent à Bodhidharma, en Chine, comme chefs de la secte Ts’an, puis, la lignée se partagea en deuxbranches qui se subdivisèrent encore par la suite.

     Les doctrines et les méthodes particulières de la secte de méditation furent introduites au Japon au VIe siècle et solidement établies ensuite par Ei-sai au XIe siècle.

     

    La Zen-chou

    est toujours florissante au Japon, comptant un grand nombre d’adeptes parmi l’élite intellectuelle du pays.

     L’on peut cependant regretter qu’au  Japon, comme en Chine, la secte de méditationsoit retombée dans le ritualisme si sévèrement condamné par Bodhidharma et par le Bouddha lui-même. Nous retrouvons au Tibet, cet enseignement par télépathie.

     

    lien permanent

    BODHIDARMA & ZEN  (UNIVERS MYSTIQUE)posté le vendredi 06 mars 2015 15:23

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, BODHIDARMA & ZEN

    « Le zen va droit au cœur.Vois ta véritable nature et deviens Bouddha. »

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bodhidharma

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Huike

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Shaolin

     

     

    Les historiens ne pensent pas que Bodhidharma ait laissé des traces écrites de son enseignement, ce qui serait d’ailleurs conforme à la notion de transmission du dharma sans recours au langage. Néanmoins, lui ont été attribués :

    • Deux entrées et quatre pratiques (er'ru sixing lun 二入四行論)
    • La Stance de la transmission du dharma sans paroles
    • Sermon de la lignée du sang (xuemai lun 血脈論), japonais : ketsumyaku ron
    • Sermon de la destruction des apparences (poxiang lun 破相論)
    • Sermon de l’éveil (wuxing lun 悟性論)

    Les bouddhistes parlent souvent du dharma, un mot sanskrit difficilement traduisible qui est souvent laissé tel quel en Occident, mais que l'on pourrait vaguement rendre par "enseignement". Le dharma est l'un des Trois Trésors ou Trois Joyaux du bouddhisme : le Bouddha (l'Éveillé), le dharma (l'enseignement) et le sangha (la communauté).

     

    http://www.zen-occidental.net/quoi/dharma.html

    lien permanent

    ESSAI DE POSTAGE  (TOUT MON BLOG&PERSO)posté le dimanche 29 mars 2015 17:00

    Impossible poster un image allez ? Je reviens sur mon blog pour voir si on sait enfin y faire un article sans bug : je tente de poter 5 fois un article : impossible de télécharger un image, impossible d'y mettre dans la fonction vidéo, une vidéo et aucune réponse à mes mails précédents. De plus tout ce que vous y mettez leur appartient même vos images personnelles : tapez votre nom sur google tapez image et allez voir à qui appartient votre image : à hi-pi !!! Manque de respect total et promesse non tenue. Un blog délassement ici ? Depuis des années c'est plus çà : quelle catastrophe d'avoir tant investi dans un blog sur internet ! Bon dimanche à vous.

    lien permanent

    ~~~~SAINTE PAROLE DE CONSCIENCE~~~~  (UNIVERS MYSTIQUE)posté le dimanche 29 mars 2015 17:09

    Voler un riche avare pour nourrir des pauvres mourant de faim n’est point mal. Et si le naldjorpa prévoit qu’il sera emprisonné ou bâtonné à la suite de son acte et, nonobstant cette connaissance du risque qu’il court, commet le vol par pitié pour ceux qui souffrent, il est un saint. Voler un riche avare pour nourrir des pauvres mourant de faim n’est point mal. Et si le naldjorpa prévoit qu’il sera emprisonné ou bâtonné à la suite de son acte et, nonobstant cette connaissance du risque qu’il court, commet le vol par pitié pour ceux qui souffrent, il est un saint.

    Parole tibétaine

     

    Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, ~~~~SAINTE PAROLE DE CONSCIENCE~~~~

     

     

    lien permanent
      |
     
    « PAGE 1429 - 1428 - 1427 - 1426 - 1425PAGE 1419 - 1418 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :