• Les ovnis triangulaires noirs vus déjà au XVIIIème siècles

    1989. Je suis en voiture avec une autre personne au volant. Nous allions aborder une autoroute lorsque l'on vit très bas, juste au dessus de nous un triangle équilatéral planant sans bouger et sans bruit au dessus de toute la largeur de la route soit, pour en mesurer la grandeur : quatre voies de circulation. Les coins de l'appareil sont arrondis. La matière semble métallique, noire et mat, parfaitement lisse. Dans chaque coin un cercle de lumière blanche et au centre : une lumière rouge orangé. Nous n'avons pas d'appareil photo : les voitures roulent au ralenti : l'appareil ne fait pas penser à un hologramme : il est parfaitement compact, silencieux et ne bouge pas. Je n'éprouve aucune crainte ni aucun sentiment d'insécurité. On avait entendu qu'il y avait une vague d'ovni sur la Belgique et, simplement, nous nous sommes exclamé :"tiens voilà un ovni". Le soir tombait, mais il faisait encore clair. Plusieurs régions belges signalaient des vagues d'ovni du même type. Plus tard, j'ai tenté de comparer avec les objets volants récents de l'armée américaine et j'ai pensé qu'il était possible que ce soit un engin militaire expérimental.

    Ayant déjà vu plusieurs phénomènes dans le ciel et même de nombreux phénomènes, je ne fus guère étonnée sauf que cet "ovni" me paraissait être probablement une fabrication humaine. Et, depuis, il semble que non d'après d'autres échos. Voici un documentaire qui nous parle de ces triangles noirs continuant à se manifester par vague et ceci, depuis plus de deux siècles !

     

    "Plusieurs témoignages, dans le monde entier, font état de ces objets aperçus progressant lentement dans le ciel et difficilement identifiables. Certains pensent que ce sont des appareils militaires furtifs, qui ont été testés par l’armée dans le plus grand secret. D’autres pensent à un phénomène naturel encore mystérieux. Mais il pourrait s’agir de vaisseaux spatiaux pilotés par des extraterrestres. Le document revient sur cette énigme et notamment sur l’apparition, en Belgique en 1990, d’un gigantesque triangle noir sur les écrans radar des bases de l’Otan".

     

     

     

     Résumé :

     

    1. Beauvechain en Belgique  : le rapport belge

    2. Lieux en Belgique : Eupen, Beauvechain, Lac de la Gileppe, Liège, Gembloux, .... L'armée de l'air belge agit  et envoye le 30 mars 1990 : envoi deux avions de chasse. Les ovnis passaient à des vitesses de 280 kms/h à près de 2.000 km/h. (Il y a des ovnis qui ont été observés avec 12.000 kms/h.

    3. D'après un professeur et son analyse, ce serait de fausses cibles, des essais possibles ... mais les USA fournissent des renseignements qui n'accréditent pas cette thèse mais un doute subsiste... L'objet ou les objets restent des ovnis

    4. 1993 Angleterre pas loin de Londres, des triangles noirs apparaissent... Les ovnis ont été vu près d'une base militaire. Rapport officiel et enquêtes. On a appellé cet "incident" l'incident de Croford

    5. Le 5 janvier 2000, des triangles noirs sont vus dans le comté de Sinclair dans l'Illinois, près de la petite ville de Lebanon.  

    6. Il n'y a que 10 % des essais qui sont rendus publics ce qui fait douter que l'objet soit non identifié.

    7. Le projet Bluebook

    8.  Le 29 juin 1949, Baltimore : des triangles noirs sont apparus. Là, il n'y a aucune explication. 

    9. Le 28 janvier 1953 : En Georgie, des triangles noirs apparaissent. mais objets se transformant avec des lumières changeants de couleurs.

    10. Ovni fin du XIXème siècle apparaissent en forme de triangles. 

    11. Le 6 juillet 1882 : triangles aperçus dans le ciel : des astronomes voient deux ovnis triangulaires qui avançaient sur la moitié inférieur de la lune et qui masquaient près d'un quart de la surface de la lune.

    12. Des récits sont découverts partout dans le monde. Ceux qui sont du XIXème siècles sont similaires aux récits de notre époque.

    Des documents attestent que ces triangles noirs apparaissent depuis des décennies voir des siècles. 

     

    « Les impressions sur Beethoven au temps de Marie AntoinetteLE SANSKRIT : une langue pour "penser" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :