• Les merveilles du Sri Lanka

     

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG sri Lanka arbre de gautama bouddha"

    L'arbre de Siddharta Gautama Bouddha

     

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

    Il y a près de trois dizaines d'années j'ai pu visité ce pays de part en part, en suivant la route de Gautama le Bouddha. Et, je découvrais des merveilles de beautés, des fruits dans les campagnes les plus reculées à cueillir mais aussi à boire en les ouvrant, au bord des routes, permettant à tous de se restaurer gratuitement en cueillant : personne n'y avait faim ni soif. Une nature luxuriante, belle et riche en nourriture, restée naturelle outre les routes traversant les campagnes et la partie sud avec les immenses collines où se cultivent les meilleurs thés du monde : une région beaucoup plus structurée pour ces cultures.

    Une région très verdoyante, un paysage à couper le souffle. Au dessus de la page, l'arbre de Siddharta Gautama Bouddha. A l'époque où j'y suis allée, les barrières étaient ôtées et il fut facile d'aller à son ombre méditer.

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG colline de thé sri lanka"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG colline de thé sri lanka"

    PLANTATION DE THE

    Image associée

    LES FEMMES CUEILLENT LES FEUILLES ET LES AJOUTENT A LEUR PANIER porté au dos

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG sri Lanka  Thuparama"

     

    Les plantations de thé de Nuwara Eliya

    Anuradhapura au coeur du Sri Lanka est remplie de temples somptueux sur le plan artistique et architectural et des palais dont les flèches dorées étincellent au soleil… » relate le Mahavamsa, la plus ancienne chronique historique de l'île.

    Le pèlerin chinois Fa-Hsien ( au Vème siècle), qui y séjourna deux ans atteste : « La population de l'île est très pieuse et sincère dans sa foi… On dit qu'il y aurait soixante mille moines dans le royaume. »

     

    Image associée

     

    Les moines sont discrets et réservés, ils méditent disséminés

    dans des lieux en dehors de leurs temples un peu partout.

    Les moines enfants sont très surveillés ainsi que les enfants

    par leur famille. Les enfants sont méfiants des touristes.

     

     

    Il évoque beaucoup d'or et d'argent et la multiplicité des  pierres précieuses et semi précieuse qui la constellaient. Aujourd'hui, si la polychromie des peintures, des sculptures et les revêtements de métaux précieux d'antan ont quasiment disparu, on peut les imaginer grâce au témoignage des chroniques.

    Ainsi sait-on que le Thuparama (IIIe siècle avant J.-C.), édifié pour abriter la clavicule du Bouddha, est le plus ancien dagoba de l'île, maintes fois remanié et embelli depuis sa création jusqu'au déclin de la capitale (XIIe siècle).

    Le roi Kassyapa (473-491) constella le pinacle de joyaux.

    Mahinda III (787-807) le recouvrit d'or rehaussé de bandeaux d'argent.

    Le grand Ruvanveliseya dagoba, fondé par le roi Dutugemunu (IIe siècle avant J.-C.) était si grand qu'il fut surnommé « le grand Stupa » : les vicissitudes de l'histoire et des restaurations l'ont aujourd'hui réduit de moitié, soit cinquante-cinq mètres.

    Image associée

     

    Son reliquaire donne l'idée la plus juste de l'élancement et du volume initial des premiers dagoba. Il incarne le classicisme avec une noble volée de marches et une terrasse circulaire à la base et magnifique dôme blanchi à la chaux, surmonté du cubicule carré et de l'ombrelle.

    Dutugemunu ordonna également la construction de ce qui fut le plus grand monastère, appelé maintenant le Palais de Bronze : « Le palais, de forme carrée, mesurait cent coudées de chaque côté et ses neuf étages s'élevaient à une hauteur égale. A chaque étage existaient cent chambres, toutes ornées avec la plus grande magnificence. Au centre du palais était une salle toute dorée… » dit le Mahawansa.

    Aujourd'hui, mille six cents piliers sont les magnifiques et émouvants vestiges de ce palais-monastère, illustration poignante de l'impermanence.

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG sri Lanka Thuparama"

     

    Autre contemplation de l'éphémère : l'Abhayagiri dagoba (Ier-IIe siècles), le plus haut reliquaire de l'ancienne capitale (cent mètres) fut au IIIe siècle le bastion du bouddhisme Mahayana, dont l'idéal altruiste se heurta au conservatisme du bouddhisme Theravada.

    Image associée

    Au Xe siècle, la meurtrière invasion de Rajaraja Ier Chola venu du sud de l'Inde – ce ne fut pas la première incursion des Tamouls, mais la plus destructrice – marque le déclin du premier âge d'or cinghalais. Les rois et princes fuient dans le Ruhuna, de tout temps territoire de repli situé plus au sud. Au sortir de ce sombre Xe siècle, Polonnaruwa, qui avait commencé à prendre temporairement le relais d'Anuradhapura dès le VIIIe siècle, va définitivement l'éclipser.

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG sri Lanka  Thuparama"

    Yapahuwa Temple

    Les vestiges actuels sont remarquables et uniques au monde. Le terrible tsunami de 2004 eut pour conséquences la mort de 32.000 personnes et des ravages importants sur l'île géante retournée à une misère importante ainsi que les guerres qui débutèrent en 1988. Avant , le pays traversé, recelait la nourriture dans chaque village, la nature étant riche en fruits et légumes, épices de toutes sortes.  

    Chaque village possédait son temple somptueux et toutes les femmes portaient des saris avec dignité et beauté, avec leurs longs cheveux souvent tressés ou enroulé dans un foulard de soie ou de coton coloré. Les populations très pacifiques accueillaient les étrangers au plus profonds des villages loin des touristes. Bien qu'une méfiance était de mise. Beaucoup de petits moines recevaient une éducation stricte et intéressante. Ce pays de toute beauté présente différents paysages. Sur cette page, nous évoquons quelques temples marquant l'histoire par leur beauté et traversant les siècles laissant des vestiges fabuleux trésors d'un art universel. Ainsi, les villageois possède leur temple somptueux chacun. Par exemple, ici, un genre de grotte où l'on ne s'attend pas à voir un Bouddha de plusieurs mètres allongés et serein. Les visites sont discrètes et l'on a le loisir de rester auprès de lui et d'autres statues géantes le temps que l'on souhaite. En voici pas loin d'Anuradhapura.

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

     

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG sri Lanka arbre de gautama bouddha"

     

     

     

    Les singes se rencontrent partout : certains savent rouler à vélo et d'autres fumer des cigarettes. Les éléphants se baignent ou promènent les touristes ou les dignitaires : ils sont ornés pour ceux ci. Les éléphants sont souvent assez petits par rapport à ceux que j'ai vu en Afrique centrale. Mais tout de même assez grand pour avoir le vertige et plus confortable qu'un cheval.

    Image associée

     

     Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG sri Lanka Ruvanvelisaya dagoba"

    Le long d'une route un temple ; certains possèdent de nombreux étages en recul d'une route banale. On ne peut manquer de le remarquer de telles oeuvres d'art très colorées et très particulières, originale et symbolique de tradditions millénaires. Certains arbres, antique ancêtre des forêts sont sujet à piété tout comme celui du Bouddha Gautama. En l'occurence, même les singes s'y sentent en bonne compagnie.

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

    TEMPLE d'Anuradhapura

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

    La pierre de Lune

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

    Image associée

     

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG anuradhapura"

     

    Il existe des sites ouverts avec, dans les paysages, des Bouddha de plus de huit mètres de long, en pierre, allongé au sol ou sur un réceptable.

    Résultat de recherche d'images pour "CENTERBLOG sri Lanka Mahayana"

     

    D'autres pages pourraient être consacrées à ce pays . Pour de tels lieux de beauté, se mêle une misère cachée, qu'en est il aujourd'hui de ce pays qui fut miné par une guerre et un tsunami. Qu'en est il ? Le monde, depuis a connu beaucoup de bouleversements.

    ©Colinearcenciel

     

     

     

     

    « Elégie de Gabriel FauréMondnacht (Nuit sous la lune) Robert Schumann »

  • Commentaires

    3
    Antilope
    Samedi 4 Février à 08:47

    Bonjour Coline,

    En regardent la liste  des articles (les plus de tout dans ce domaine ) je m'aperçois que c'est depuis le 15/09/2016 que la possibilité de reprendre l'ordi m'est donné.

    Je retrouve un ancien sujet "Garder l'espoir '' du 30mai 2016  que je vient de lire pensent au temps perdu;

    Un grand merci pour toutes ces belles images et leurs textes;

    Antilope     

    2
    Vendredi 3 Février à 08:48

    Bonjour Antilope. Merci de ton passage. Oui un pays de merveille. Je ne sais, après le tsunami, il y a eut beaucoup de conséquence. Il y a des lieux de paradis sur terre. Bonne journée Cher ami; Que vienne vite le printemps et plus de chaleur ici.

    1
    Antilope
    Mercredi 1er Février à 08:12

    La merveille au sens propre

    Bonjour COLiNE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :