• Le Seigneur Suprême joue le rôle de simples humains, fin du PREMIER CHANT

    Nous voici arrivé au XXème verset du Srimad Bhagavatam, écrit védique datant de plus de 5.000 ans. Il vaut mieux reprendre par le début pour comprendre tout ce qui est écrit. Ici, je en prends que des extraits mais qui peuvent déjà apportés beaucoup de la teneur de cet ouvrage purement spirituel. On se souvent simplement, en lisant ce verset des 1.000 années passé dans une forêt sacrée, du nombre de personnes qui se sont rassemblés pour prier et faire ce sacrifice de se retirer du monde pour solliciter des grâces en l'ère terrifiante de Kali dans laquelle nous nous trouvons encore selon les enseignement des hindous.

    VERSET XX

    Sri Krsna, le Seigneur Suprême, et Balaräma ont joué le rôle de simples humains ; or, malgré ces apparences, Ils ont accompli de surhumaines prouesses.

     

    Le Seigneur Suprême joue le rôle de simples humains

     

    En Indes l'on croit que l'homme, à force d'austérités, d'ascèses, peut devenir Dieu. De grands sages, s'appuyant sur les Ecritures,ont dévoilé l'identité divine de Sri Räma, Sri Krsna, Sri Caitanya, même Seigneur Suprême. D'autres hommes peu scrupuleux ont créé des avataras pour leur usage personnel et surtout au Bengale.

    Malheureusement, certains êtres possédant quelques pouvoirs ou magie et qui échappent au commun, se sont fait accepter comme avatara, incarnation de Dieu par l'opinion publique mais Sri Krsna n'était pasde cette espèce d'avatara car il était Dieu, la Personne Suprême depuis toujours. Au moment de sa naissance, Il apparut devant elle qu'Il avait choisi pour mère, Devaki, sous la forme de Vishnu avec ses quatres bras. Puis à la requête de Devaki, Il prit la forme d'un enfant comme les autres, après quoi Il quitta sa mère pour Se rendre à Gokula, o on Le connut comme le Fils de Nanda Mahäraja et de Yasodämätä.

     

    "Dans la Bhagavad gîtä, le Seigneur enseigne que Son Avènement et ses actes sont purement spirituels, et que tout vivant assez heureux pour en connaître la nature sublime peut aussitôt devenir ibre des chaînes de la matière et qualifié pour faire retour auprès de Lui, dans son Royaume. Connaître la nature sublime de Sri Krsna, cela suffit pour atteindre la libération. Or, les neuf premiers chants du Srimad Bhagavatam décrivent justement la nature spirituelle et absolue du Seigneur, avant que le dixième décrive en détail ses divertissements ; de l'ensemble tout est révélé àqui mène une étude progressive de l'ouvrage".

    Chaque mot sanskrit traduit a une signification importante pour entrer dans l'ouvrage : c'est pourquoi un soin particulier se trouve dans cet ouvrage : la traduction de chaque verset dans les moindres détails.

    Krsna enfant accomplit des prodiges extraordinaires mais ses parents terrestres malgré cela, décidèrent de toujours le considérer comme un enfant ordinaire. Ils le voyaient simplement comme leur fils et l'aimaient d'un amour inébranlable.

    Le Seigneur Suprême joue le rôle de simples humains

     

    VERSET XXI

     

    Sachant que l'âge de Kali s'est déjà levé, nous nous rassemblons en ce lieu saint pour l'exécution d'un long sacrifice, voué à l'écoute du message spirituel et absolu de Dieu.

    Le Kali yuga ne se prête nullement à la réalisation spirituelle en cause l'immense matérialisme, corruption et autres qui y règne. Le trêta yuga qui le précédait (l'âge d'argentet le satya yuga où les hommes vivaient 100.000 ans leur donnait la possibilité de s'engager dans une méditation durable en vue d'atteindre la réalisation spirituelle (ils vivaient durant 10.000 ans). Dans l'ère de dvapara yuga, les hommes vivaient 1.000 ans. Dans l'âge de Kali yuga les hommes vivent jusquà 100 ans et l'homme doit faire face à beaucoup et innombrables difficultés : une méthode est recommandée selon les hindous c'est de réciter les différents noms de Dieu et de pratiquer la vénération. L'écoute est recommandée également et la lecture du Srimad Bhagavatam pour y trouver de nouvelles lumières pour la réalisation spirituelle.

    Le Seigneur Suprême joue le rôle de simples humains

     

    VERSET XXII

     

    La Providence seule a pu nous permettre de rencontrer Ta Grâce : aussi t'acceptons nous comme le maître du vaisseau qui fera traverser à ceux qui le désirent ce redoutable océan de Kali, destructeur de toutes les qualités de l'homme.

     

    Dans l'âge de Kali, les hommes ont oublié que le seul but de la vie est la réalisation spirituelle : ils sont tellement compacts et pensent qu'ils sont matières et pures matières qu'ils n'ont plus aucune idée de leur source et de leur but : ainsi j'utilise le mot "compact" pour exprimer qu'il ne pense vivre uniquement que de par leur corps physique ignorant tout de la vie spirituelle et c'est pour cela que l'ère de Kali yuga est une ère redoutable. Elle a faussé les données de la vie profonde réelle où l'illusion a pris le dessus  le samsara. Le douzième chant décrit les calamités et anomalies de cet âge. Tout le système de l'éducation moderne est lié aux sens et aux satisfactions de ceux ci et tout être censé verra que le système d'éducation moderne est centre là dessus et planifié ; un enseignement illusoire qui conduit à  une perte d'identité réelle, comme des bêtes menées à l'abattoir du consumérisme excessif. Le seul choix est de persévérer dans les voies de Dieu et de ses messages.

     

    VERSET XXIII

     

    Et maintenant que les Sri Krsna, la Vérité Absolue, le Maître de tous les pouvoirs, est retourné vers son Royaume, veuille ous dire qui a en garde les principes de la spiritualité.

     

    La spiritualité, ou religion, représente l'ensemble des prescription énoncé par Dieu Lui même. Le Seigneur est descendu en personne pour les établir.

     

    PREMIER CHANT TRADUIT EN FRANCAIS

     

    Ainsi s'achève le PREMIER CHANT et premier chapitre des enseignement du Srimad Bhagavatam intitulé :" QUESTIONS POSES PAR LES SAGES".

    ©Colinearcenciel

     

     

    « Les bienfaits de la Dévotion (bhakti)Le monde matérialiste et le monde spirituel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :