• Le contacté Kirsan Ilioumjinov, ex président de Kalmoukie

     

    Vladimir Vladimirovitch Poutine et Kirsan Nikolaïevitch Ilioumjinov 

    Voici son interview en anglais où il explique que les aliens qu'il a rencontré et qui venait faire un prélèvement dont ils avaient besoin étaient comme nous d'apparence physique. Il dit qu'il s'est très bien compris avec eux. Passionné d'échec,il raconte aussi que le jeu d'échec vient de l'espace et n'est pas une création terrestre. Il n'est pas traumatisé par cet évènement où il fut enlevé sans subir quant à lui des expériences sur son corps. Il nous faudrait plus de précisions, car dans ce cas, n'était il pas intéressant de demander à ces aliens d'où ils venaient exactement... Ceci est certainement la première question que l'on pose ou qui est transmis télépathiquement. Une petite recherche s'impose dans le cas de ce contacté qui rit de tout son visage lorsqu'il en parle car il semble garder un excellent souvenir de cette rencontre. Dirait il aujourd'hui s'il reste en contact avec ces aliens ? Sûrement pas. Etait une question d'électorat? Il n'était pas nécessaire qu'il invoque son "enlèvement" pour se faire élire et arriver au poste de président de ce pays russe.

    Le 26 avril 2010, Kirsan Ilioumjinov participa à une émission sur Channel One, la principale chaîne de télévision russe. Lors de cet entretien de plus de 51 minutes, il a raconté l’aventure extraordinaire qui lui serait arrivée plusieurs années auparavant. Ci-après un article de Michael Salla :

    « Dans une extraordinaire interview télévisée, le Gouverneur de la république russe de Kalmoukie,Kirsan Ilioumjinov, qui est également président de la Fédération mondiale d’échecs, a affirmé qu’en 1997, alors qu’il était dans son appartement avec terrasse de Moscou, il avait été emporté à bord d’un véhicule extraterrestre. Ilioumjinov soutient que les extraterrestres qu’il a rencontrés étaient humanoïdes et lui avaient fait faire un tour dans leur vaisseau puis qu’ils l’ont même transporté sur une autre planète.

    Selon Ilioumjinov, son expérience est confirmée par trois témoins qui l’ont cherché chez lui à son domicile après qu’il soit monté à bord du vaisseau spatial extraterrestre. Le plus révélateur est qu’Ilioumjinov est apparu sur la station de télévision n°1 en Russie, Channel One, qui est contrôlée à 51% par le gouvernement russe.

    L’intervieweur, Vladimir Pozner, a débuté la partie questions directement sur l’expérience d’Ilioumjinov. Il en ressort que l’animateur et les producteurs savaient à l’avance ce qui s’était passé et souhaitaient en discuter à l’antenne. Il est significatif qu’il n’y a pas eu de censure quant à l’expérience d’Ilioumjinov. L’émission a été immédiatement mise à disposition sur le site Web deChannel One.

    Cela montre au moins que le gouvernement russe reste ouvert à un débat public, sur la station de télévision la plus en vue du moment, à propos de l’existence d’une vie extraterrestre. Plus important encore, la diffusion de l’expérience d’Ilioumjinov pourrait indiquer une tentative voilée de la part des officiels russes de préparer leurs citoyens à une éventuelle divulgation de la vie extraterrestre.

    Durant l’interview, Ilioumjinov a décrit comment il fut sorti de son sommeil et emmené hors de son appartement par-dessus un balcon dans un vaisseau qui se trouvait là en attente. Il raconte :

    ‘Dans la soirée j’ai lu un livre, regardé la télévision, et je suis allé me reposer. Je me suis sans doute endormi, et j’ai eu la sensation que quelqu’un m’appelait depuis le balcon, qui était ouvert.

    Je me suis levé, j’ai vu une sorte de demi-lune translucide. Je suis rentré dans ce tube et j’ai vu des gens dans des combinaisons spatiales jaunes.’

    Ilioumjinov a poursuivi en décrivant comment les extraterrestres l’ont emmené faire un tour dans leur véhicule.

    Puis ils lui ont dit qu’ils avaient besoin d’échantillons d’une autre planète et l’ont emmené avec eux, avant de le ramener en toute sécurité à son appartement.

    On doit noter que trois témoins peuvent confirmer la disparition d’Ilioumjinov de son appartement. Dans l’interview, le gouverneur a expliqué ce qui s’est passé :

    ‘Je n’y aurais pas probablement cru s’il n’y avait pas eu trois témoins – mon chauffeur, un ministre et mon assistante qui sont arrivés dans la matinée et ont constaté que je n’étais pas là. Les choses sont à leur place, le balcon est ouvert (il se situe au dernier étage). Ils examinèrent tout autour, ont commencé à appeler des amis… Puis ils se sont assis dans la cuisine, cherchant qui appeler ou qui contacter – parce que le téléphone, toutes les choses étaient en place, l’appartement était fermé, mais ils avaient leur propre clé de l’appartement.

    Puis ils me voient sortir de la chambre à coucher et, tout en me guidant vers la cuisine… ils me demandent : ‘Où étiez-vous ?’. Je leur ai répondu, comme si c’était normal : ‘Eh bien, j’ai volé. J’étais dans une soucoupe.’ Ils étaient bouleversés et ajoutèrent : ‘Nous vous le demandons sérieusement.’

    Alors je me suis assis et me suis mis à raisonner logiquement. Ainsi, pendant tout ce temps, soit près d’une heure où ils étaient présents, je n’étais pas dans mon appartement. L’un d’eux était dans le hall, je n’aurais jamais pu passer… Alors, pendant plusieurs mois, ils sont restés en état de choc sur ce sujet.’

    La diffusion marquante de l’expérience d’Ilioumjinov devant un large public a conduit Andrei Lebedev, un membre du Parlement russe du Parti nationaliste démocrate libéral, à demander auPrésident Medvedev de lancer une enquête officielle sur d’éventuels contacts avec des aliens.

    Dans sa lettre, Lebedev a écrit :

    ‘Je vous prie d’indiquer si le chef de la république de Kalmoukie a fait un rapport à l’administration présidentielle au sujet de ses contacts avec une civilisation extraterrestre. Y a-t-il un règlement sur de tels contacts avec des hauts responsables du pays qui ont accès à des informations secrètes, comme c’est le cas d’Ilioumjinov lors de sa prétendue conversation apparemment innocente ?’

    Le témoignage d’Ilioumjinov, ainsi que la demande officielle faite par Lebedev pour l’ouverture d’une investigation officielle, garantissent une continuité dans l’intérêt du public et un examen rigoureux de l’incident de 1997.

    Le témoignage d’Ilioumjinov arrive à point nommé, au moment où l’intérêt du public pour les Ovnis et la vie extraterrestre est sans précédent.

    Le 25 avril dernier, le physicien britannique Stephen Hawking a déclaré qu’il était ‘parfaitement rationnel’ de discuter d’une vie extraterrestre intelligente (…) .

    En novembre 2009 et janvier 2010, lors de conférences d’astrobiologie parrainées respectivement par le Vatican et la Royal Society de Londres, il a été discuté des conséquences scientifiques et sociales d’une vie extraterrestre intelligente.

    La manière dont Ilioumjinov a été capable de faire partager publiquement son expérience sans aucune censure sur une chaîne de télévision contrôlée par le gouvernement suggère l’approbation tacite des hauts fonctionnaires russes. Son statut de Gouverneur et de Président de la prestigieuseFédération Internationale des Echecs contribue à ce que son témoignage reçoive beaucoup d’attention publique tant en Russie qu’à l’étranger.

    À tout le moins, la Russie a publiquement fait preuve d’un degré d’ouverture extraordinaire sur les Ovnis et la vie extraterrestre en permettant aux élus de partager leurs expériences. Alternativement, il est très possible que la Russie prépare secrètement ses citoyens à la divulgation officielle sur l’existence d’une vie extraterrestre avancée. »

    Source : www.ovnis-usa.com

    Le cas est aussi évoqué dans le numéro 263-264 (juillet/août 2010) de « Partage international », p. 11. (Ilioumjinov y est orthographié Llioumjinov.)

     

    5. Dmitri Medvedev et la présence extraterrestre :

    220px-Dmitry_Medvedev_official_large_photo_-1

    Le 7 décembre 2012, à la fin de l’interview de Dmitri Medvedev sur un plateau de la télévision russe, la journaliste Marianna Maximovskaya a posé au Premier ministre la question suivante, les micros étant coupés :

    « En tant que Premier ministre, vous avez accès à tous les secrets, alors dites-moi : avons-nous été visités par des extraterrestres ? »

    Voici la réponse de Dmitri Medvedev :

    « Je vais vous le dire pour la première et la dernière fois. Avec la mallette et les codes nucléaires, le président du pays reçoit également un dossier top secret spécial. Ce dossier dans son intégralité contient des informations au sujet des extraterrestres qui ont visité notre planète. Parallèlement à cela, on vous remet un rapport sur un service totalement secret qui s’assure du contrôle des extraterrestres sur le territoire de notre pays. Si vous voulez des informations plus détaillées sur ce sujet, regardez le documentaire bien connu appelé ‘Men in black’. »

    La journaliste ayant demandé combien d’extraterrestres étaient présents sur Terre, le Premier ministre a ainsi répondu :

    « Je ne vous dirai pas combien d’extraterrestres sont parmi nous, car ce serait la panique. »

    La vidéo correspondante a été largement commentée par les médias russes et les ufologues. Bien sûr, certains ont vu, dans les propos du Premier ministre, une plaisanterie sur fond de vodka. Ce n’est pas l’opinion du journaliste Mikhaïl Zygar, connu pour avoir couvert les manifestations anti-Poutine sur sa chaîne télévisée “Dojd”. C’est lui qui a enregistré, avec son iPad, l’échange entre le Premier ministre et la journaliste. Et c’est bien sûr lui qui a diffusé cet échange. Voici son commentaire :

    « Je peux affirmer avec une absolue certitude que Dmitri Medvedev est en possession d’informations précises sur l’existence des extraterrestres. Ce que je dis est important car cela s’oppose radicalement aux interprétations et aux commentaires qui ont suivi. Quand la question de Marianna est tombée, le Premier ministre s’est comporté d’une façon étrange à tous points de vue. Il ne donnait pas du tout l’impression de plaisanter.

    Durant toute sa tirade sur le dossier secret des extraterrestres et leur présence sur Terre, aucun muscle de son visage ne bougeait. Même quand des sourires ont commencé à apparaître autour de lui, il est resté impassible. Un homme politique de son rang ne se serait jamais laissé aller à de telles confidences s’il n’avait pas eu la certitude que les micros et les caméras étaient éteints. Il ne pouvait pas imaginer que cette conversation serait rendue publique. »

    Nous avons vu que le Premier ministre a suggéré à la journaliste de visionner le film “Men in black”. Bien sûr, on y a vu une référence aux films hollywoodiens correspondants, ce qui confortait la thèse de la plaisanterie. Mais Pierre Philby note qu’après vérification de la bande originale, il s’avère qu’il se réfère en fait à un documentaire, portant le même titre, diffusé sur la télévision russe. Dans ce documentaire, “Men in black”, on voit des officiels et des gradés de l’armée raconter leurs observations de phénomènes OVNIs. Parmi ceux-ci, il y a Nikolaï Antoshkin, général-colonel dans l’aviation.

    La diffusion de l’annonce du Premier ministre a inondé les principaux réseaux russes télévisés. Sachant que dans ce pays les télévisions appartiennent en général à l’Etat, aux administrations, aux groupes industriels ou aux oligarques, qu’il n’y a pas de réseaux russes indépendants et que l’information est sous contrôle, Pierre Philby pose, dans le numéro de mars-avril 2013 de “Nexus”, cette question :

    « Si cette déclaration n’est qu’une plaisanterie enregistrée à l’insu du ministre, comment se fait-il que le Kremlin l’ait laissée de la sorte envahir l’espace médiatique du pays ? Le site de presse russe info-altai.ru souligne l’ampleur du scandale : ‘Les propos du Premier ministre ont créé un choc en Russie.’ Medvedev s’est-il laissé aller à une plaisanterie dont le retentissement lui aurait échappé ou bien a-t-il cherché à faire passer un message, sans en avoir l’air ? »

    Pierre Philby est un journaliste spécialisé en géostratégie, géopolitique et sécurité publique, et il est en lien avec plusieurs organismes officiels de renseignement. Ayant interrogé un contact bien placé, son correspondant lui a transmis un courrier à en-tête du KGB évoquant le rapport mentionné par Dmitri Medvedev ! Afin de valider l’authenticité de ce courrier, Pierre Philby a interrogé des russophones spécialistes en géostratégie et très informés sur les renseignements russes. Il s’est avéré que le document était authentique. Le rapport secret évoqué par Dmitri Medvedev existe bien, ainsi que le « service secret » spécialisé ! La lettre du KGB (dont la photo se trouve dans le numéro référencé de “Nexus”) révèle l’existence du rapport secret de 124 pages établi par le Comité de la sécurité de l’Etat, ce document faisant le point sur les OVNIs dans les différentes républiques du bloc soviétique. Ce document émane d’un service « sans nom » du KGB. Selon le contenu de la lettre, le rapport date de 1991 et a été rédigé par le KGB quelques mois avant sa réorganisation complète et la dissolution de l’URSS. La lettre précise qu’un service du KGB reçoit des données sur les témoignages d’OVNIs, le rapport ainsi constitué ayant été envoyé à l’Institut de recherche scientifique central de Koroliov (l’ancienne Kaliningrad où sont assemblés les vaisseaux spatiaux Soyouz).

    D’après les contacts de Pierre Philby, ce rapport est toujours classé « confidentiel » au niveau du Kremlin et n’a jamais été intégralement divulgué, seuls des extraits ayant été diffusés par la presse russe. L’informateur de Pierre Philby précise qu’ils sont apparus dans les derniers jours d’existence de la centrale de renseignement soviétique, « peut-être un moyen de faire passer un dossier sensible qui normalement n’aurait pas dû fuiter ». 

    ...............................................

     

    De 1993 à 2010, avec plusieurs réélections et prolongations de son mandat, le président de la Kalmoukie est Kirsan IiIoumijnov, également président de la Fédération internationale des échecs  (FIDE). Ce dernier affiche un visage libéral et a favorisé le renouveau des religions, en particulier du bouddhisme tibétain  dans le pays. Plus d'une trentaine de temples bouddhistes étaient dénombrés en Kalmoukie au milieu des années1990. 

    Depuis la mainmise sur le pouvoir par ce jeune milliardaire pro-occidental qui a décidé d'attirer coûte que coûte les investisseurs étrangers, la liberté de la presse en Kalmoukie est remise en question par de nombreux observateurs, notamment à la suite de l'assassinat de Larissa Youdin,  rédactrice en chef du seul journal d'opposition, le Sovietskaïa Kalmykia Sevodnia, en juin 1998.

    En octobre 2010, Kirsan Ilioumjinov est remplacé par Alexeï Orlov. Il reprendra un rôle politique par la suite.

    Kirsan Illioumjinov est très controversé par son manque de détails, d'autres disent que c'est un affabulateur qui prétend avoir eu 69 vies antérieures. Considéré comme excentrique, ce multimilliardaire est aussi controversé dans la manière dont il s'est enrichi.

    La question que je pose est bien celle ci : pourquoi n'avoir pas posé plus de questions à ces  "étrangers" et ne plus avoir aucun contact ? Puisque d'après lui, tout se passait très bien durant cette "entrevue" du contacté et ne plus avoir de contact ? C'est à ce point de vue que nous nous interrogeons et par le manque de détails procurés. Un contact intéressant n'est pas à négliger. S'il a éprouvé tant de bien être avec ces aliens, il n'explique en rien des éléments tangible et concret : ce vague fait douter de la véracité. A chacun de voir, de ressentir : ce témoignage  paraît léger et non substantiel., sans substance. Il ne dit pas ce qu'il en a retiré personnellement, il en rit bien franchement et cela ne nous fait guère avancé. Par contre on découvre un pays russe presque occidental, qui sous l'égide de ce "contacté" un royaume des échecs car Kirsan IIioumjinov est de président international d'échec. 

    Quant à Dimtri Medvenev, sa parole n'est pas mise en doute, il affirme ce que tous nous devrions savoir : nous ne sommes pas le centre le l'univers. Il reste discret, fonction oblige. Pour beaucoup, oui, ces révélations peuvent ébranlé les foules, les gens.

    Nous reviendrons sur des "contactés" donnant des détails, et pour cela, sans nul doute, des contactés, il y en a beaucoup dans le monde.

    Quand les hommes sont à la recherche de Dieu, ils recherchent tout. Quand ils trouvent Dieu, ils ont tout trouvé.
    Le Livre d’Urantia, (1289.2) 117:6.9

     

     

    « Aux pieds de l'Eglise d'Herbeumont31. La Couronne où il en est parlé dans la vie des maîtres. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :