• Le ciel et son langage

    Crépuscule automnal grisâtre avez vous dit ? Il s'agit simplement du contraste artistique offert par la Nature et c'est pourquoi, en allant plus à droite, nous verrons la clarté élaborée toute bleue et vierge de toute action humaine.

     

    C'est ici que s'affirme l'harmonie et les vues, séparées, donnent des émotions différentes et le message du ciel, ce soir là englobe le ciel en entier simplement le peu nous apparaissant nous envoye un message nuancé. Ces vues ont été prises d'un seul point du globe, me tenant presque à pieds joints, à peine écartés pour faire le tour entier de tous les horizons. Et tout à coup : voici ce bleu et le même soir ! 

    La surface du ciel en ce lieu, gigantesque, ne semble pas se détacher de la planète dite bleue. Comme si l'on avait ce besoin sans cesse, de sentir nos pieds, sans oser nous envoler et voir le haut, le plus haut qui soit. Et,sans doute,pour bien garder les deux pieds sur la terre ! Il est vrai que si nous avions des ailes, nous verrions la vastitude et l'écrasement et la densité de la terre comme un lieu de pêche, et de nourriture, un lieu de repos pour les oiseaux si nous étions de cette espèce.

    Les oiseaux voient ils le ciel comme nous ? Admire  t'ils les jeux de couleurs,s'amusent ils  à contempler ? Ou bien, le ciel serait pour eux comme un livre leur permettant de connaître l'heure et de prévoir le temps ?

    Oui, je pense que les oiseaux reçoivent les messsages du ciel et connaissent parfaitement les heures sans se référer à une horloge. Je le sais et je l'ai vu en les observant. Nous en reparlerons.

     

     

    Si certains humains, très avides, pouvaient vendre le ciel, ils le feraient sans hésiter. Mais jamais le ciel ne sera à vendre : à moins qu'ils nous enferment un jour dans des cavernes ou sous terre, et qu'i faudra payer une somme pour aller l'admirer comme s'il était le chef d'oeuvre d'un propriétaire terrien. Il n'en n'est rien ! La Nature est un chef d'oeuvre d'une Intelligence supérieure possédant ses propres lois, sa logique et son propre langage. Certains animaux, dont les oiseaux, connaissent ce langage et respectent ces lois.

    ©Colinearcenciel

    « Mutin, le vent dormaitLe temps sans horloge »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :