• Le Bhakti yoga initial

    VERSET IV

    Les dévôts du Seigneur, de leurs yeux parfaits, voient la Forme sublime du Purusa, avec ses milliers de jambes, de cuisses, de bras et de visages, ses milliers d'oreilles, d'yeux et de nez, tous merveilleux et ses milliers de têtes ornées d'autant de couronnes et d'ornements d'oreilles, et entourées de guirlande.

    Résultat de recherche d'images pour "Vishnou Bama-Râma"

     

    "Il est complètement impossible , au moyen de nos sens matériels ou matérialisés, imparfaits, de percevoir le Seigneur Suprême Absolu. Nous devons réformer nos sens actuels à l'aide du service de dévotion (le bhakti yoga) et ensuite le Seigneur Se manifestera de Lui même selon Sa Volonté de ce qu'Il estime avec Discernement. La Bhagavad gîta confirme d'ailleurs que le Seigneur Absolu ne peut être perçu qu'à travers le service de dévotion pur. Les Védas enseignent aussi que cette pratique seule peut conduire auprès du Seigneur et nous Le révéler. La Brahma Samhitä nous dit encore que pour ceux dont les yeux sont enduits du baume du service de dévotion, le seigneur demeure toujours visible. Nous devons donc nous enquérir de la Forme spirituelle et absolue du Seigneur auprès d'êtres qui l'ont ainsi perçu de leurs yeux parfaits enduits de ce baume du bhakta. Même dans le monde matériel, il nous arrive de percevoir certains réalités non à travers nos propres yeux mais à travers de l'expérience d'autrui. Or, si la méthode vaut sur le plan matériel, elle s'applique encore mieux aux questions spirituelles. Seules patience et persévérance nous permettrons de réaliser ce qui a trait à la Vérité Absolue et Ses Diverses Formes.

    Aux yeux du néophyte, l'Absolu est dépourvu de forme, mais le bhakta accompli, lui, connaît tel qu'Il est, dans Sa Forme sublime". Voilà, dans la teneur et la portée ce que le traducteur exprime du verset IV.

    La pratique du Bhakti yoga développe le Siddha yoga en passant par le Kryia yoga. La pratique du Kryia yoga oblige sans contrainte à la pure Vénération le bhaka prioritairement avant que ne se déploye les mouvements du kryia, subtilement s'imprègne le Siddha yoga ouvrant les accès aux sphères spirituelles réactivant le bhakti par les saveurs du nectar qu'absorbe tous les sens et les énergies de tous les corps qui nous animent. Ainsi les accès sont ouverts par la clé du mantra et la position vénérable naturelle et sans affectation de la rigidité. 

    La tradition védique nous conseille de comprendre cette expression à la lettre. "Il faut juste voir chaque doigt comme le roi d’une énergie et la pratique des mudras, qui en sanskrit veut dire « signe » ou encore « sceau »,  le dialogue, l’échange, la collaboration avec ces énergies". Les mudras ici

    ©Colinearcenciel

     

    « ALOE VERALa Source Impérissable »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :