• La ville de ARNSTADT où BACH se promena ...

     

     

     

    Ici, comme dans ses positions ultérieures, ses tendances de perfectionniste et de ses hautes attentes de la part d'autres musiciens - par exemple, le choeur de l'église - ont choquées certains de ses collègues. Il fût partie prenante dans bon nombre de disputes durant son séjour. C'est en octobre 1705 que Johann Sebastian obtint un congé de 4 semaines pour se rendre à Lubek, à pied (une marche de 330km) pour y entendre jouer Dietrich Buxtehude. Son congé se prolongea jusqu'en janvier 1706, ce qui eut pour effet d'irriter les autorités tant civiques que religieuses. Dès lors, il devint évident que son séjour à Arnstadt allait prendre fin rapidement.

    « UN DOCUMENT SUR LA VIE ET LE TRAVAIL DE J.S. BACH I »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :