• La vie vient d'un intelligence supérieure

    Tel est le titre d'un ouvrage de Jean Sider ; il a également écrit : "Nous sommes tous des extraterrestres".

    Afficher l'image d'origine

     

    Jean Sider est un ufologue un peu en retrait de la vie publique. Il s'appuye sur des éléments scientifiques. C'est pourtant un autodidacte n'ayant pas fait de hautes études, il s'est passionné pour les sujets ufologiques et s'est attellé à lire énormément d'ouvrages sur le sujets et à approfondir chaque sujet de ce vaste domaine.

    Il devient ami avec l'écrivain Rémy Chauvin qui lui protège ses élèves car, le sujet peut briser une carrière à quel point il est sensible sur la théorie darwiniste avec laquelle beaucoup n'accorde pas de sérieux et, en Europe le sujet semble produire des problèmes dès qu'il est contesté ce qui ne semble pas être le cas aux Etats Unis. Il parle de la France où le sujet peut fâcher : il semble qu'il y faille marcher tel qu'on enseigne dans la société, aux jeunes : la théorie est celle là et il ne faut pas y toucher : c'est LA  réalité et il en est nulle autre ... Telle est la mentalité encore à ce jour.

    La théorie de l'évolution a été mise en place au milieu du XIXème siècle en quelque sorte pour contrer les créationnistes (Dieu a créé l'homme et la femme etc.).

    Une théorie différente a découvert que la vie a été créée sur terre par les extraterrestres. (Notez que la terre, la planète bleue ne possédait pas d'oxygène au départ). Sachant cela les chercheurs ont cherché comment l'oxygène était arrivée sur terre et s'était développée c'est pourquoi, les scientifiques souhaitent de la même façon développer l'oxygène sur la planète mars, oxygène qui y amènerait la vie... Voyez la contradiction de cette fermeture sur d'autres théories que celle de l'évolution ou le darwinisme.

    Voici un article écrit par Jean Sider :

    "Selon des découvertes scientifiques en génétique récentes, la vie est d'origine "étrangère". Et d'après des informations codées dans les passages de certains écrits bibliques, elle est " extraterrestre".

     

        Dans "Ovnis: Les envahisseurs démasqués" , éditions Ramuel, 1999, j'ai publié une annexe relative à la découverte d'informations codées dans la Bible, qui ont été prouvées par les statistiques mathématiques.

    Ces codes ont été mis au jour par le mathématicien israélien Eliyahu Rips il y a environ vingt-cinq ans, grâce à la technologie de l'ordinateur. Actuellement, sans un micro-ordinateur équipé d'un logiciel spécialement conçu en hébreu pour la détection des codes, toute autre recherche est impossible. En dépit de la levée de boucliers qui a accueilli l'annonce de cette découverte, les codes existent bel et bien, n'en déplaise à certains esprits chagrins qui s'accrochent encore à des idées reçues. Ce rejet s'explique par le fait que tout ce qui s'oppose aux dogmes en vigueur, qu'ils soient politiques, scientifiques, ou religieux, est nié avec l'énergie du désespoir par les censeurs chargés de les préserver.

     

        Les informations codées décrivent tous les grands événements de notre passé et donnent de redoutables avertissements pour notre futur. On les trouve notamment dans le Pentateuque (ou Torah pour les Juifs), surtout dans la Genèse, mais il en existe aussi dans certains livres prophétiques dits " inspirés " (Ezechiel, Isaïe et Josué, par exemple).

        Paradoxe curieux, la plupart des religieux rejettent ces codes, pendant que certains athées les acceptent, tel le journaliste Michael Drosnin et certains militaires israéliens de haut rang, dont au moins trois généraux israéliens qu'il cite nommément dans son livre ( La Bible: le code secret II, R. Laffont, 2002--c'est le deuxième tome d'un ouvrage dont le premier est sorti en 1997)
    .

        J'ai publié récemment un livre dans lequel j'ai présenté un choix d'hypothèses axées sur l'origine extraterrestre de l'intelligence de l'homme et de la vie sur notre planète. Il s'agit de " La vie vient d'une intelligence supérieure", prix 21,85 euros aux éditions JMG, 8 rue de la Mare, 80290 Agnières, France.

    Pour ce faire j'ai présenté des références scientifiques très sérieuses invalidant l'évolutionnisme de Darwin. Ce n'est pas l'ancien biologiste Rémy Chauvin qui me contredira sur ce point, car il avait oeuvré dans le même sens avant moi en 1997.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    J'ai aussi présenté plusieurs chapitres démontrant qu'une intelligence inconnue disposant d'une technologie surpassant la nôtre, était à l'oeuvre sur Terre depuis plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires, peut-être depuis l'aube de l'humanité.

       

     

    Or, trois événements importants récents me confortent dans cette opinion, dont deux sont survenus quelques semaines après la sortie de mon livre en juin 2002.


    1 - Au début de 2001, deux laboratoires américains spécialisés en génétique ont annoncé avoir décodé le génome de l'homme. Ce génome possède 223 gènes ( parmi les plus de 30.000 qui le composent ) lesquels n'ont aucun prédécesseur évolutionnaire. Les rapports scientifiques les désignent sous le terme suivant:: " Alien genes " (gènes étrangers). Des études publiées en 2002 sont parvenues à la conclusion que ces gènes uniques sont concentrés essentiellement dans le chromosome 21.

    Ces 223 gènes spécifiques à l'homme ont conduit certains scientifiques à manifester leur grand étonnement. Par exemple M. Steven Scherer, directeur de recherche au Human Genome Sequencing Center, Collège de médecine de Baylor, a eu la réaction suivante: " C'est un bond qui va à l'encontre des théories actuelles sur l'évolutionnisme ". De plus, les découvertes faites indiquent qu'il n'y a qu'une seule source d'ADN pour toute la vie sur Terre.

    Ces informations ont été publiées dans les revues scientifiques Nature et Science.

     


    . 2 - En août 2002, une équipe de généticiens américains a identifié le gène humain du langage. Ma source suggère que ce gène à été ajouté relativement récemment (à l 'échelle du temps de l'existence de l'homme telle qu'on la connaît de nos jours, bien entendu). Cette information n'a pas été publiée dans les revues scientifiques, du moins pas encore à ma connaissance. Toutefois, elle a été rendue publique dans un numéro du très austère New York Times organe de presse qui n'a pas l'habitude de donner dans la plaisanterie. Ce quotidien est surtout connu pour refléter en permanence la pensée du gouvernement américain.

     


    3 - Peu de temps après, paraissait le second livre de Michael Drosnin aux Etats-Unis que j'ai cité plus haut. Trois mois plus tard il était traduit en France, ce qui est exceptionnellement rapide. L'auteur, ayant eu connaissance de la découverte citée en 2 ci-dessus, a eu l'idée de la rechercher dans les codes bibliques. Les résultats obtenus et vérifiés par le mathématicien israélien Eliyahu Rips, sont époustouflants.

    Qu'ils soient mal interprétés est une chose possible, mais les codes les révèlent réellement. Je les résumerai à l'essentiel :


    - A- Le gène du langage a été donné à l'homme, tout comme le code génétique.


    - B - L'ADN de la vie sur Terre est venu dans un " véhicule ". Une grille cite même cette phrase: " Une copie de tout a été apportée ".


    - C - Plusieurs grilles reproduites laissent apparaître les mots suivants, dont certains s'entrecroisent: " véhicule d'acier " et " forcé d'atterrir ", " l'Extraterrestre est un homme "et " Seigneur du code ", " Je placerai le gène du langage " et " Je rendrai intelligent ", etc..

        Toutes ces données vont dans le même sens.

    Elles indiquent que l'évolutionnisme de Darwin, ce concept philosophique élaboré en système doctrinaire dictatorial par les mandarins de la science, n'est qu'un mythe.

    Certes, à l'origine il était destiné à s'opposer au créationnisme des religions.

    Toutefois, comme je l'ai expliqué dans mon livre édité chez JMG, on sait depuis longtemps que l'évolutionnisme n'est plus scientifiquement défendable. Ce qui n'empêche nullement la science étatique de persister à vouloir l'enseigner dans les établissements scolaires et universitaires et de le présenter comme une loi fondamentale qu'elle n'est pourtant pas, il s'en faut de beaucoup.

        De surcroît, ces informations suggèrent que la vie a été importée sur terre par des Extraterrestres.

     

     

    Or, il n'est pas inutile de rappeler qu'il y a trente ans, au moment ou Eliyahu Rips découvrait les codes bibliques, le découvreur de l'ADN, Francis Crick, prix Nobel en 1962, publiait un article étonnant dans la revue Icarus.

    Dans son texte, il soutenait que l'ADN avait été apporté sur Terre par des Extraterrestres.

    C'est sa fameuse théorie de la panspermie dirigée.

    A l'époque, son hypothèse avait l'air de sortir d'un roman de science-fiction, d'autant qu'il faisait mieux en 1998. En effet, questionné par M. Drosnin, il lui affirmait carrément que toute la vie sur Terre avait été amenée dans un vaisseau spatial. Aujourd'hui, à la lumière de ce qui a été exposé ci-dessus, on s'aperçoit qu'il était sur la bonne voie, et qu'il avait réagi un peu comme un visionnaire, ou pour être plus juste, comme un précurseur.

        Je rappelle que les informations codées dans la Bible, pour être considérées comme crédibles, doivent obéir aux trois règles suivantes :
    1 - Chaque mot-clé doit comporter un minimum de trois lettres séparées de manière équidistante. Plus le nombre de lettres équidistantes est grand, plus les probabilités du hasard diminuent. En outre, plus les sauts équidistants sont courts, plus les chances d'authenticité augmentent.


    2 - Chaque grille comportant un mot-clé doit contenir au minimum un mot-satellite d'au moins trois lettres équidistantes en rapport avec le sujet évoqué par le mot-clé. Plus le nombre de ces mots-satellites est grand, plus les probabilités du hasard s'éloignent. D'autre part, plus le mot-clé et ses mots-satellites se croisent ou sont proches dans une grille restreinte, plus leur authenticité grandit.


    3 - Chaque mot-clé et ses mots-satellites doivent se trouver codés dans des passages en clair qui expriment des idées analogiques ou symboliques plus ou moins en rapport avec le sujet codé, le hasard n'a plus aucune place.

     

        Des contestataires ont prétendu que l'on pouvait trouver n'importe quoi dans les codes, y compris la recette du boeuf miroton. C'est absolument faux. Ils ont dit aussi que l'on peut trouver un mot-clé codé dans des oeuvres profanes comme Les Misérables ou Autant en emporte le vent (en hébreu bien entendu). C'est possible pour certains mots courts de deux ou trois lettres, mais on n'y localise pas de mots-satellites s'y rapportant, et le mot clé n'est jamais en rapport avec le sujet en clair où il se trouve caché.

        D'après Eliyahu Rips, les chances pour que les grilles proposées par M. Drosnin soient le résultat du hasard ont été calculées de 1 sur 50.000 à 1 sur plus de 1.000.000. Je crois que ce scientifique, qui s'est associé à deux autres mathématiciens statisticiens pour ses recherches sur les codes, est nettement plus qualifié que les gens qui rejettent ces découvertes sans même les avoir vérifiées. D'une façon générale, les contestataires les nient parce que leur univers conceptuel est borné par des idées préconçues qui ne correspondent qu'à des tabous.

        Le lecteur friand d'éléments plus détaillés sur cette affaire aux implications énormes devra se reporter au livre de Michael Drosnin.

    D'autant qu'il révèle un avenir sombre à court terme pour l'humanité, mais que l'on peut encore modifier dans un sens moins tragique, à condition de s'y prendre à temps et d'y mettre le prix.

    Ce qui se passe actuellement au Moyen-Orient donne totalement raison aux mises en garde sévères qui figurent dans les codes bibliques.

    Si rien n'est fait pour endiguer l'escalade de la violence dans cette région du monde, les codes affirment que l'humanité se dirigera rapidement vers " la fin  des jours".

        Espérons que l'on ne parviendra pas à une telle extrémité. Quoi qu'il advienne, la conclusion qui s'impose concernant ces découvertes récentes est la suivante: NOUS SOMMES TOUS DES EXTRATERRESTRES ! Du moins, en théorie...".


    Pour en savoir plus, prière de me contacter à :
    Mr. Jean SIDER
    3 Avenue Maxence
    44760 LA BERNERIE"

     

    Afficher l'image d'origine

    Jean Sider, écrivain et célèbre ufologue auteur de nombreux ouvrages et articles dans des revues spécialisées. Son ouvrage incontournable: "Ultra Top secret: ces ovnis qui font peur", préfacé par le Pr. Rémy CHAUVIN est devenu une référence en matière d' affaires d'ovnis et surtout concernant l'incroyable événement de Roswell. Il nous interpelle aujourd'hui au sujet de nouveaux éléments concernant l'apparition de la vie sur Terre.

    Ayant lui-même été le témoin d'un phénomène aérospacial non identifié(PAN) en 1951 à Pont Croix (Finistère), Jean Sider commence à se consacrer au phénomène des ovnis dès 1954.

    Il rédige de nombreux articles pour des revues spécialisées, comme Lumières dans la nuit (LDLN) (dès le début des années 1980), Parasciences & Transcommunication, Ufologia, Inforespace (revue belge de la SOBEPS), OVNI Présence, Ufo Log, etc.

    Il est adepte de "l'hypothèse Gaïa" et des "théories Gaïa" résultantes.

    Ses idées font débat au sein du monde ufologique français. Jean Sider est un écrivain ufologue  français né en 1933. Après une carrière passée dans les Chemins de Fer, il s'est intéressé aux vagues d'apparitions célestes de la fin du XIXème  siècle aux Etats Unis  et du milieu du XXème siècle en France, à l'affaire Roswell,  ainsi qu'aux folklores celte et anglo-saxon.

     

    J'aime ces personnes qui partent sur le chemin de la vie, sans à priori, sans avoir été conditionnée et qui, en toute liberté s'en vont sur les chemins et leurs croisées,  à la découvertes de nouvelles aventures et données, et d'un petit quelque chose provoquant une ouverture d'esprit à d'autres dimensions à explorer : vers de nouvelles découvertes tout comme des enfants curieux et assoiffés de justesse et de vérité.

     

    © Colinearcenciel, 16 décembre 2016

    Ps :

    Veuillez noter que :"Jean sidère et habite à la Bernerie" :). J'espère que s'il passe par ici, il ne sera pas vexé mais je ne le pense pas : ce doit être un homme d'humour et d'esprit.

     

     

     

     

    « LES AVATARASLes explications de phénomènes selon Sider Jean »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :