• La vedanta sûtra : le but spirituel ultime

     

    Cette partie des écrits anciens traite d'abord de la théorie des émanations, selon laquelle toutes les

    manifestations matérielles proviennent ou émanent de la Personne Suprême Absolue : Dieu. Et, ce, à travers ses multiples et inconcevables puissances.

     

    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

    Si je me penche sur ces écrits de manière appuyée c'est par un intérêt qui fut le centre de ma vie depuis la toute petite enfance. Dieu en tant que Créateur de l'Univers est l'objet de tous mes intérêts ainsi que la création et le lien qui unit avec Lui.

    Je ne pense pas que Dieu se soit divisé par les religions ou les cultes mais que l'homme a divisé Dieu et l'a transformé selon sa fantaisie pour se servir de Lui et s'en approprier pour des raisons diverses or, il n'est qu'une créature issue de la création divine.

    Les connaissances de Dieu sont totales et précises dans l'infiniment petit et l'infiniment grand. Telle est ma conviction. Aussi la pratique du bhakti (vénération) semble essentielle aux créatures. Nous y reviendrons. Donc, cet intérêt n'influence aucunement les pensées de chacun sur la foi, la croyance mais plutôt sur une culture et une approche mystique de cet Etre Merveilleux et bien au delà de notre Intelligence limitée ainsi que de nos corps limités.

    Hors de Lui nous ne sommes rien puisque issu d'une force, façonné, et en Lui, nous nous façonnons chaque jour. C'est pourquoi, rien ne doit heurté l'ouverture du coeur à ces choses, ni celle de l'esprit. Et c'est pourquoi, je persévérerai dans cette étude de ce Dieu vu au travers des millénaires ainsi que toutes les créatures cosmiques vivantes en de multiples planètes dont la planète bleue : la terre.

    ©Colinearcenciel

     

    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

     

    La vedanta sûtra

    Krishna en méditation

     

    Cette théorie de la Vedanta sûtra est illustrée par l'exemple de la pierre philosophale qui peut convertir en or une quantité illimitée de fer tout en conservant son intégrité.

     

    L'école Mayavada préconise pour sa part la thèse de l'illusion. Mais la manifestation cosmique n'a rien d'irréel, elle est simplement temporaire. Ce n'est pas du fait de son impermanence qu'une chose n'existe pas réellement, et le concept selon lequel le corps de matière constitue l'être en soi, ne correspond pas à la réalité.

     

    Sri Caitanya parla de la Vedanta Sûtra en défiant toute la propagande de l'école Mayavâda (les impersonnalistes); il soutient que nous sommes tous unis au Seigneur Suprême par un lien éternel, et que cette union, réalisée par des échanges divers, se manifeste à travers le service de dévotion (bhakti) qui est notre fonction éternelle et aboutit dans le prema qui est le pur amour de Dieu.  

    Et que lorsque l'on connaît cet amour pour Dieu il s'ensuit l'amour de tous les autres êtres puisque le Seigneur représente en Lui même la totalité des êtres vivants. Lorsque Sri Caitanya affirme cela, c'est globalement, car nous pouvons être confronté à des êtres nocifs, des bêtes vénimeuses etc. Ici nous sommes au début de tout ce que recèle les écrits, patientons pour la suite, pour ceux qui sont intéressés, car ici vous trouverez des éléments écrits que vous ne trouverez nul part ailleurs. La patience est une grande vertu.

    Contestant la philosophie Mayavada, le Seigneur Sri ajoute que si Sripada Sankaracarya enseignait de cette façon c'est que Dieu lui même lui en avait donné l'ordre et doncn qu'il devait en être ainsi. Oui car le le Padma Purâna nous apprend que le Seigneur Suprême ordonna un jour à Siva d'écarter de Lui la race humaine !.  Dans quel but Dieu se voulait ainsi voilé ? C'était pour encourager les hommes à se multiplier davantage. Siva dit à Devi :"Dans l'âge de Kali, j'enseignerai, sous la forme d'un brahmana, la philosophie mayavada, qui n'est en fait qu'un bouddhisme déguisé". (Les voies du Seigneur, dit on ailleurs, sont impénétrables)....

     

    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

    Sri Caitanya insiste bien disant :"Je dis simplement que le service de dévotion offert à Dieu, la Personne Suprême, est le but ultime de la vie humaine".

    Il est demandé plus d'explication sur la sloka à Shr Caitanya. Shloka en sanskrit : श्लोक  : śloka) est une catégorie de strophe de la métrique indienne, tirée de l'Anustubh en védique. Il est devenu le mètre le plus fréquent à partir du ive siècle. Son invention est attribuée à Valmiki. La strophe est formée de quatre padas de huit syllabes donc 

    Anuṣṭubh en sanskrit  अनुष्टुभ् est le nom d'un mètre et une unité métrique, on retrouve dans les Védas et la poésie sanskrite classique , mais avec des différences significatives.

    Par origine, une strophe anuṣṭubh est un quatrain  de quatre lignes. Chaque ligne, appelé Pada (lit. "pied"), dispose de huit syllabes. Les anustubh peuvent être plus étendu  voilà ce qui est appellé Shloka : l'écriture védique est très élaborée et la poésie possède ses règles intellectuelles et sa propre logique très érudite.

     

    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

    La personne se trouvant en compagnie est Sri Caitanya lorsqu'il entend les explications données par celui ci est persuadée qu'elle n'a pas affaire à un être humain mais à quelqu'un de supérieur en savoir de toutes sortes et le reconnaît comme Krishna lui même. Il s'abandonne à lui, se repent de son attitude inconvenante où il avait douté du Seigneur et le Seigneur dans sa grande bonté lui pardonne et l'accepte comme son dévôt. Dans son infinie bonté il lui dévoile sa forme de Narâyana à quatre bras et puis sa forme de Krishna à deux bras et tenant une flûte.

    La vedanta sûtra

     

     

     

    La vedanta sûtra

    Krishna tenant une flûte

     

    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

    A ce propos, Dieu aime la musique ainsi que les Seigneurs. Les Anges musiciens honorent Dieu et le chantent. Sur les planètes spirituelles, les choeurs existent, les chants et les mélodies : la musique trouve sa Source en Dieu. Ainsi, nous rejoignons le thème du titre de cet espace : la Musique, les compositeurs dont notamment Jean Sébastien Bach qui composa toute sa vie pour Dieu. Il fut méconnu durant sa vie sur terre mais fut reconnu comme l'un des plus grands musiciens du monde et créa les règles de l'harmonie occidentale.

     

    Ainsi la poésie, elle aussi honore Dieu. Nous le voyons également dans les poésies et textes écrits par Saint Jean de la Croix aussi bien que par les méditations de Lamartine. Tout se rejoind dans le Divin Être.

     

    Après avoir vu Sri Caitanya se présenter sous la forme de Krishna et Narayana, le nouveau dévôt se mit à composer près de cent versets de louange ! Le Seigneur alors l'étreint et d'extase spirituelle, le Bhattacarya perd conscience de sa condition physique. Des larmes, des frissons, des palpitations au coeur, des gouttes de sueur, des vagues d'émotion, des mouvements de danse, des élans de chants, des pleurs, bref les huit symptômes de l'extase spirituelle, apparaissent alors sur le corps du Bhattacharay Sri Gopinatha Acarya s'émerveille et se réjouit de l'étonnante conversion opérée sur son beau frère par la grâce du Seigneur.

     

    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

    La manifestation de Dieu par le moyen décidé par le Créateur demeure à jamais dans le coeur du dévôt qui dès lors reçoit le visite de son Créateur, de son Divin Père et le vie le ramènera toujours vers Lui, de par sa grandeur, son Amour pur et sa Bonté dont il a laissé l'empreinte dans l'âme vivante du bhakta et le portera toute sa vie durant vers une pratique d'union divine, de vénération, avec une force d'amour où le Créateur sera son moteur de Vie consciemment et son esprit aussitôt éclairé et soutenu tout au long du cheminement le temps donné à sa vie sur la planète bleue. Il n'a pas la capacité de se sentir indépendant, orgueilleux, et ne sera pas encombré d'idées mauvaises et destructrices. Il connaîtra d'autres moments de pures grâces et pourra en obtenir pour autrui, trouvera les inspiration par son esprit éclairé, sans pour cela nécessairement devenir parfait vu sa condition humaine et selon le fait qu'il soit réellement issu spirituellement de la planète bleue, ce qui peut être n'est pas le cas. Il peut être né, déjà avec le but dont Sri Caitanya parle avec les mots suivants : "Je dis simplement que le service de dévotion offert à Dieu, la Personne Suprême, est le but ultime de la vie humaine".

     

    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

    Ainsi, en honorant le Créateur, il s'honore et honore ceux qui prennent conseil auprès de lui l'ayant reconnu comme bhakta par les dons reçus qui se manifestent parfois très discrètement. Il est des êtres qui restent totalement discrets et ne révèlent à personne leur capacité mais d'autres le font à des buts humanitaires et a des fins de réalisations et de partage sans dévoiler le secret des faits réalisés entre le créateur et sa créature, lui même car, en cette ère de Kali yuga, le matérialisme aveugle et la compactisation matérielle est très dure du fait de la non compréhension d'une réalité paraissant irréaliste et absurde ; une tromperie depuis tant de siècles provoquant tous les troubles de la planète bleue. Nous sommes entrés (en persévérant ; la persévérance elle-même nous a été donnée) dans le concret des enseignements divins.

    Chers lecteurs, soyez les bienvenus

    ©Colinearcenciel
     
     
    SRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRITSRIMAD BHAGAVATAM issu de la langue SANSKRIT

     

     

     

    « Vishnou विष्णु ou VisnuLa Sagesse Védique »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :