• La parisiennne chanson de 1815

    posté le dimanche 09 janvier 2011 16:04

     Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, UNE NOUVELLE RUBRIQUE

    Résultat de recherche d'images pour "centerblog roi Louis XVIII"

    Louis XVIII

    Une chanson composée au retour du roi Louis XVIII à paris après les cent Jours en 1815 (en partie du moins , peut être date elle de 1814 ...).

    Résultat de recherche d'images pour "centerblog roi Louis XVIII"


    Airs: Charmante Gabrielle et Vive Henri IV, "hymne national " de la restauration en 1814/1815, remplacé en 1816 par le "chant français" puis en 1830 par "la Parisienne " de Delavigne à ne pas confondre avec celle ci .

    Interprétation : enregistrement des années 20 ou 30 sur 78 tours , du disque 33t "chants et refrains royalistes" SERP

    De ton peuple fidèle
    Louis entends la voix.
    Son amour te rappelle
    Au trône de ses rois,
    Après trois mois d'absence
    Et de douleurs
    Reviens par ta présence
    Sécher nos pleurs.

    Refr. : Vivent nos princes,
    Vive, vive Louis,
    Dans nos provinces
    Aussi bien qu'a Paris
    On chérit nos princes
    Et le bon roi Louis.

    Noble fils d'Henri quatre
    Faut-il armer nos bras ?
    Marchons ! que pour combattre,
    Vos lis guident nos pas ;
    La foudre dans Lutèce
    Sallumera
    Et sa mâle jeunesse
    Vous vengera

    Louis XVIII est né à Versailles (17 novembre 1755) sous le nom de Louis Stanislas Xavier de France, et Compte de Provence (1755 à 1795). Il est roi de France et de Navarre de 1814 à 1815 et de 1815 à sa mort le 16 septembre 1824 à Paris.

    La parisiennne chanson de 1815

    Louis XVIII en habit de sacre

    Il est le frère cadet de Louis XVI. Exilé sous la révolution française et le Premier Empire, il adopte en tant que prétendant au trône le nom de jure de Louis XVIII et l'ordre dynastique incluant son neveu Louis XVII mort en rison sans jamais avoir été sacré, et sans règne. Surnommé "le Désiré" par les royalistes. Il revient en France lors de la Restauration qui suit la chute de Napoléon. Il est renversé durant 100 jours et puis revient à nouveau au pouvoir après la bataille de Waterloo. Il meurt sans descendance et est inhumé à la basilique Saint Denis. Il est le dernier monarque français à recevoir ce privilège, et également le dernier mort sur le trône, les deux suivants ayant été renversés. Son frère, le comte d'Artois, benjamin de Louis XVI, cinquième fils du dauphin Louis, et chef des ultra royalistes, lui succède sous le nom de Charles X.

     Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, UNE NOUVELLE RUBRIQUE

    « Chanterai por mon couraige (1189)La grève des mères (1905) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :