• L'homme qui voyageait dans le temps

     

    Résultat de recherche d'images pour "Rudolf Fentz"

    L'histoire de Rudolf Fentz (parfois appelé Rudolf Fenz, Rudolph Fenz...) est restée pendant longtemps un mystère irrésolu.
    L'affaire débute à New York, sur le célèbre borough de Times Squares.

    Un soir de Juin 1950, aux environs de 23h15, un homme habillé de façon élégante mais avec des vêtements datant du XIXème siècle (long manteau noir, haut de forme, jaquette, pantalon à carreaux) fit son apparition au milieu de la foule.

    Il semblait âgé d'une petite trentaine d'année, et avait l'air complétement désorienté et regardait anxieusement autour de lui.
    Il tenta alors de traverser la route, mais fut heurté par une voiture et périt.
    Times Squares en 1950
    Vue aérienne de Times Squares en 1950
    (Source : The New York Times Stores)


    Une fois transporté à la morgue, ses affaires personnel furent listés :
    une pièce de bronze démonétisée.
    la note pour le logement d'un cheval et l'entretien d'un chariot, situé à Lexington Avenue (une adresse inconnu dans les carnets d'adresse).
    70 dollars en billets anciens.
    des cartes de visite au nom de Rudolf Fentz, avec son adresse sur la Fifth Avenue.
    une lettre adressée au porteur, dont le cachet postal datait de Juin 1876.
    Les objets semblaient parfaitement neufs, et ce malgré leur vieil âge.
    Le capitaine Hubert V. Rihm (alors chargé des enquêtes sur les personnes disparus à la police new-yorkaise) mena une investigation pour éclaircir l'identité du mort. Il retrouva l'adresse sur la Fifth Avenue... Mais les propriétaires du magasin en question n'avait jamais entendu parlé de Rudolf Fentz.
    Le capitaine H. V. Rihm se heurta alors à l'absence totale d'information sur le personnage : Fentz n'apparaissait dans aucun annuaires téléphoniques, ses empreintes n'étaient répertoriées nulle part, aucune trace de lui n'était conservée dans les registres médicaux... Le capitaine Rihm chercha parmi les comédiens, pensant que Rudolf Fentz portait un costume ; puis partant du constat que le nom était allemand, il enquêta auprès des services de l'immigration et des ambassades d'Allemagne, de Suisse et d'Autriche... Mais aucune de ces pistes ne donna quoi que ce soit.
    Cela ne découragea pas pour autant Rihm, qui persévéra et finit par trouver un Rudolph Fentz Jr dans un annuaire téléphonique de 1939. Se rendant à l'adresse indiquée, il apprit des résidents que Fentz était un homme d'une soixantaine d'année qui travaillait dans une banque proche, et que ce dernier avait déménagé après avoir pris sa retraite. Ce Fentz Jr ne correspondait pas à l'inconnu de Times Squares, puisqu'il avait presque 70 ans au moment où l'accident avait eu lieu, mais il se pouvait que ces deux personnes soient de proches parents.
    Contactant la banque, Rihm apprit que Rudolf Fentz Jr était mort en 1945, mais que sa veuve était toujours en vie et résidait en Floride.
    Rihm écrivit à cette dernière, qui lui répondit que le père de son mari avait disparu au printemps 1876. Il était partit fumer un cigare à l'extérieur, et n'était jamais revenu. Malgré tout les effort de la famille, jamais il ne put être retrouvé.
    Hubert V. Rihm, en cherchant dans une liste des personnes disparus durant l'année 1876, y retrouva Rudolf Fentz ainsi qu'une photographie de lui ; son âge - 29 ans, ainsi que ses vêtements correspondaient avec l'homme de Times Squares.
    De peur de passer pour mentalement dérangé, Rihm préféra classer l'affaire comme "irrésolu".

    De nombreuses autres versions de l'histoire de Rudolf Fentz sont disponibles sur Internet. Elles divergent entre elles par des petits détails : l'heure du décès de Fentz, ses conditions d'apparition (il est parfois présenté se matérialisant au milieu de la rue devant les voitures), la ou les personnes ayant enquêté (une équipe de police, le FBI)...

     

    Résultat de recherche d'images pour "Rudolf Fentz"

     

     

     

    Rudolph Fentz ( également nommé Rudolf Fenz ) est le personnage central de «I'm Scared», une histoire de science-fiction de Jack Finney datant de 1952, qui fut plus tard racontée comme une légende urbaine comme si les événements s'étaient vraiment passés.L'histoire raconte l'histoire d'un jeune homme au XIXe siècle, possédant des objets de cette époque qui se trouve confus au milieu de Times Square en 1951 avant d'être frappé par une voiture et tué, ce qui laisse supposer qu'il a fait, peut-être involontairement, Vers l'avant.

    L'histoire de Rudolph Fentz est devenue l'une des légendes urbaines les plus importantes des années 1970 et a été répétée occasionnellement depuis; Avec la diffusion de l'Internet dans les années 1990, on l'a rapporté plus souvent comme une reproduction des faits et comme preuve de l'existence d'un déplacement dans le temps (involontaire).

     

    La légende de Fentz décrit comment, un soir de la mi-juin 1951, vers 23h15, des passants du Times Square de New York ont remarqué un homme d'environ 20 ans, vêtu à la fin du 19e siècle. Personne n'a remarqué comment il était arrivé là, et il était désorienté et confus debout au milieu d'une intersection. Il a été touché par un taxi et mortellement blessé, avant que les gens puissent intervenir.

    Les fonctionnaires de la morgue fouillèrent son corps et trouvèrent dans les poches les objets suivants:

    Un jeton de cuivre pour une bière de 5 cents, portant le nom d'un salon, inconnu même pour les résidents plus âgés de la région;

    Une facture pour le soin d'un cheval et le lavage d'une voiture, tiré par une écurie de livery sur l' avenue de Lexington qui n'était pas énumérée dans n'importe quel carnet d'adresse;

    Environ 70 dollars en billets anciens;

    Cartes de visite avec le nom de Rudolph Fentz et une adresse sur la Cinquième Avenue;

    Une lettre envoyée à cette adresse, en juin 1876, de Philadelphie.

    Aucun de ces objets n'a montré aucun signe de vieillissement.

    Il a également eu une médaille pour venir 3ème dans une course à trois pattes

    Le capitaine Hubert V. Rihm du Département des personnes disparues de la police de New York a essayé d'utiliser ces informations pour identifier l'homme. Il a constaté que l'adresse sur la Cinquième Avenue faisait partie d'une entreprise; Son actuel propriétaire ne connaissait pas Rudolph Fentz. Le nom de Fentz ne figurait pas dans le carnet d'adresses, ses empreintes digitales n'étaient enregistrées nulle part et personne ne l'avait signalé disparu. Rihm a continué l'enquête et a finalement trouvé un Rudolph Fentz Jr. dans un annuaire téléphonique de 1939. Rihm a parlé aux résidents de l'immeuble à l'adresse figurant qui se souvenait de Fentz et l'a décrit comme un homme d'environ 60 ans qui avait travaillé à proximité. Après sa retraite, il a déménagé à un endroit inconnu en 1940. En contactant la banque, Rihm a appris que Fentz est mort cinq ans auparavant, mais sa veuve était encore en vie mais vivait en Floride. Rihm l'a contactée et a appris que le père de son mari avait disparu en 1876, âgé de 29 ans. Il avait quitté la maison pour une promenade du soir et ne revenait jamais. Tous les efforts pour le localiser étaient vains et il ne restait plus aucune trace.

    Le capitaine Rihm a vérifié les dossiers des personnes disparues sur Rudolph Fentz en 1876. La description de son apparence, son âge et ses vêtements correspondaient exactement à l'apparition du mort non identifié de Times Square. L'affaire était toujours non résolue. Craignant qu'il soit mentalement incapable, Rihm n'a jamais noté les résultats de son enquête dans les dossiers officiels.

    Depuis 1972, la disparition inexpliquée et la réapparition de Rudolph Fentz ont été mentionnés dans des livres (tels que ceux de Viktor Farkas ) et des articles, et plus tard sur Internet, dépeint comme un événement réel. L'histoire a été citée comme preuve pour diverses théories et hypothèses sur le sujet du voyage dans le temps.

    En 2000, après que le magazine espagnol Más Allá a publié une représentation des événements comme un rapport factuel, le chercheur de folklore Chris Aubeck a étudié la description pour vérifier sa véracité. Ses recherches ont mené à la conclusion que les gens et les événements de l'histoire étaient fictifs. Aubeck a constaté que l'histoire de Fentz est apparue pour la première fois dans le numéro de mai / juin de 1972 du Journal of Borderland Research , qui l'a publié comme un rapport factuel. Le magazine a été publié par la Borderland Sciences Research Foundation, une société qui a traité les observations d'OVNI avec des explications ésotériques. Le magazine a fourni l'histoire au livre édité en 1953, une voix de la galerie par Ralph M. Hollande. Aubeck croyait que l'origine de l'histoire fictive avait été trouvée.

    En août 2001, après que Aubeck eut publié ses recherches dans le journal Beacon d'Akron , le pasteur George Murphy l'a contacté pour expliquer que la source originale était encore plus ancienne. Ralph M. Holland avait soit pris l'histoire de Rudolph Fentz complètement d'une anthologie de 1952 Robert Heinlein science-fiction, intitulée Demain, les Étoiles ou le magazine Collier du 15 Septembre 1951. [1]Le véritable auteur était le célèbre auteur de science-fiction Jack Finney (1911-1995), et l'épisode de Fentz faisait partie de la petite histoire I'm Scared , qui a été publiée dans la première de Collier . L'histoire décrit un personnage appelé Rudolph Fentz se comporter comme décrit dans la légende urbaine, avec le narrateur le capitaine Hubert V. Rihm donnant son opinion de l'affaire.

    Le voyage dans le temps est tout a fait possible et ce sujet, très intéressant a été abordé de nombreuses fois c'est pourquoi nous y reviendrons. Cette histoire ci est t'elle une légende ou montée de toute pièce ? D'autres faits démontrent que le voyage dans le temps est possible. 

     

     

    « EN CONSTRUCTIONNous ne sommes pas seuls »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :