• Euryanthe de CARL MARIA VON WEBER

    EURIANTHE de CARL MARIA VON WEBER - L'OUVERTURE 

     

    Weber est en effet accaparé par un livret qui lui semble plus adapté au langage musical qu'il souhaite désormais développer : celui de Wilhelmine von Chezy, basé sur l'histoire d'Euryanthe telle que racontée au XIIIe siècle par le Roman de la violette de Gerbert de Montreuil, et les changements apportés notamment par leDécaméron de Boccace et de Cymbeline de Shakespeare.

    Loin des frayeurs surnaturelles du Freischütz, l'élément romantique est fourni par les manières chevaleresques du Moyen Âge, constituant un prototype du genre qui serait perfectionné cinquante ans plus tard par Wagner dans Lohengrin.

    C'est ainsi l'un des tout premiers opéras allemands sans dialogues parlés, avec une tentative de fusion des arts. Les récitatifs y sont plus élaborés que dans l'œuvre précédente. Créé à Vienne le 25 octobre 1823, le rôle-titre est confié à Henriette Sontag.




    OUVERTURE Euryanthe de CARL MARIA VON WEBER







    En l'été 1824, Weber rencontre le directeur de Covent Garden, Charle Kemble, à Marienbad, et celui ci lui demande de  composer un opéra en anglais, soit sur le mythe de Fayst ou soit Le songe d'une nuit d'été de Shaekspeare.  

     

    C'est ce deuxième sujet que choisit Weber auquel il incorpore des éléments de La Tempête.  L'opéra est créé sous sa direction le 12 avril 1826 à Covent Garden, mais le compositeur n'est pas satisfait du livret, défiguré selon lui par les dialogues parlés que le compositeur a décidé d'abandonner depuis son ouvrage précédent Euryanthe  (1823) (où, pour le moment j'ai très peu de documentation sur Euryanthe).

    Affaibli par la tuberculose, il entreprend immédiatement la révision de la partition et l'adaptation du livret en allemand en revenant aux sources du poème de Christoph Martin Wieland, mais meurt brusquement le 5 juin 1826. La version allemande d'Obéron sera créée de façon posthume à Leipzig le 23 décembre 1826.

    Plusieurs compositeurs ont tenté par la suite des adaptations ou reconstructions, parmi lesquels Franz Wüllner,Gustav Mahler, Anthony Burgess et Franz Liszt.

    En France, l'ouvrage a été représenté pour la première fois le 25 mai 1830par une troupe allemande, puis le 27 février 1857 au Théâtre lyrique, dans une adaptation de Charles Nuitter, Beaumont et Chazot et sous la direction d'Adolphe Deloffre.

     

    Oberon or The Elf King's Oath :

    Opéra romantique en III actes de Carl Maria von Weber créé le 12 avril 1826 au Covent Garden de Londres. 

    Le livret en anglais de James Robinson Planché  est inspiré du poème éponyme allemand de Christoph Martin Wieland, lui-même basé sur l'épopée médiévale Huon de Bordeaux.

     

    Euryanthe de CARL MARIA VON WEBER

    Obéron et les Sirènes par Joseph Noel Paton (1er janvier 1888) 

     





    1823 A l'occasion de la création de son opéra Euryanthe à Vienne, il rencontre Schubert.



    Récapitulons : 1826 : Le Covent Garden commande à Weber un opéra. Malade de la phtisie depuis quelques années, Weber trouve la force de diriger à Londres la création de son dernier opéra Obéron dont le succès est énorme, il meurt quelques jours après. C'est en 1844 que ses cendres seront tranférées au cimetière catholique de Dresde sur une musique funèbre -inspirée de motifs d'Euryanthe- composée et dirigée par Wagner.

     

     

     

    « INVITATION A UNE DANSE de CARL MARIA VON WEBER FREISCHUTZ de WEBER Carl Maria »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :