• Convaincu que les extraterrestres existent

    Convaincu que les extraterrestres exisent

    Robert Bigelow

    Robert Bigelow a avoué être « complètement convaincu » que des extraterrestres sont en visite sur Terre. Il est très nanti et habite à Las Vegas, ce milliardaire dit qu'il est le seul homme à avoir investi autant d'argent dans la recherche des aliens et de la vie extraterrestre. Il dit qu'il s'en fiche si l'on se moque de lui car lui il a cette conviction appuyée par des faits et rien ne le fera changer d'avis car il en a des preuves.

    Ainsi l'on trouve des articles à ce sujet postés récemment ici et ici .

     

    Bigelow grandit aux Etats Unis à Las Vegas dans le Nevada. Il y fréquente la Highland Elementary School. Il est marqué par la science alors qu'il est témoin d'un essai nucléaire réalisé sur le site d'essais du Nevada, à quelques 70 kilomètres au nord-ouest de la ville. 

    Bigelow affirme qu'à l'âge de 12 ans, il a « décidé qu'il orienterait sa carrière dans le domaine du vol spacial  malgré ses faiblesses et difficultés en mathématiques.  Il prend la résolution de choisir une carrière qui le rendrait suffisamment riche afin qu'un jour, il puisse  recruter des experts scientifiques utiles pour lancer son propre programme spacial.   Jusqu'à ce jour, il ne parlerait de son projet à personne, pas même à sa femme. »

    En 1962, il commence des études à l'université du Nevada de Reno, loù il étudie les transactions bancaires et l'immobilier. Il obtient un diplôme de l'Université d'Etat de l'Arizona en 1967.

    Il devient un entrepreneur construisant de nombreux bâtiments et son travail lui apporta la fortune nécessaire à l'élaboration de projets divers. Voici son site ici .

     

     

     

    Voici un article très intéressant titrant : Le milliardaire Bigelow est persuadé qu'il existe des extraterrestres sur terre. Voyez l'article ici

    Connu comme "le loup blanc" il élabore divers projets.

    Bigelow Aerospace est une entreprise travaillant dans le domaine spatial fondée en 1999 par lu dont l'objectif est de mettre au point une station spatiale  utilisant des modules gonflables afin de commercialiser des séjours dans l'espace auprès de personnes privées. La société a repris les développements et brevets du projet Transhab de la NASA qui envisageait d'exploiter cette technique pour la Station spatiale internationale car elle permettait un gain important de masse. La société a développé plusieurs prototypes de modules gonflables dont deux, Genesis I et Genesis II, ont été mis en orbite en 2006 et 2007. Un troisième prototype BEAM doit être lancé en 2015 et amarré à la Station spatiale internationale. Bigelow a développé plusieurs projets plus ambitieux mais ceux-ci ont été jusqu'à présent annulés (Galaxy Sundancer)  ou leur date de mise en orbite a été repoussée (BA 330). Les recherches de la société, dans laquelle plus de 250 millions US$ (2013) ont été jusqu'à présent investies, sont financées par la fortune de son créateur propriétaire de la chaîne d'hôtels Budget Suites of America.  Bigelow Aerospace emploie une centaine de personnes et son siège social est situé au Nord de Las Vegas (Nevada USA). 

    1. Le projet Transhab 

    Le concept du Transhab est un module habitable développé par la NASA en collaboration avec la société ILC Dover à la fin des années 1990 pour servir de logement à l'équipage des missions habitées vers Mars durant leur transit entre la Terre et Mars. Il s'agissait de réaliser un habitacle plus léger que les modules en aluminium traditionnels afin de réduire les couts des missions martiennes. Le nom du projet, contraction de Transit Habitat, reflète cet objectif initial. À l'époque la station spatiale internationale  dont les premières esquisses remontent à deux décennies est en plein développement et rencontre des problèmes de dépassements budgétaires. La Chambre des représentants des Etats-Unis interdit à la NASA de poursuivre le projet TransHab pour ne pas pénaliser le développement de la station spatiale. Les brevets de la NASA sont rachetés par la société Bigelow Aerospace avec l'objectif de construire des hôtels dans l'espace destiné notamment à des clients pratiquant le tourisme spatial. La conception Transhab est une structure hybride qui combine l'efficacité d'utilisation et de mise en œuvre d'une structure gonflable (masse et encombrement au lancement réduits) avec les avantages d'une structure rigide.

    Convaincu que les extraterrestres exisent

    Origine de l'auteur de cette image 1 janvier 1999 ici 

    Vue en coupe du projet Transhab.

    2. Génésis I

    Genesis I est une station spatiale habitable expérimentale lancée en 2006,imaginée et construite par la société privée Bigelow Aerospace.  C'est le premier module de cette compagnie mis en orbite. Ce vol permet de tester différents systèmes, matériaux et techniques pour déterminer la viabilité des structures spatiales gonflables en vol longue durée. De telles structures comme celle-ci ou comme d'autres construites par Bigelow Aerospace  ont été conçues en utilisant la technologie Transhab  développée par la NASA, qui permet de déployer un volume intérieur plus important avec un diamètre réduit au lancement, et permet en théorie une réduction de la masse par rapport aux structures rigides. La suite ici .

    3. Génésis II

    Genesis II a été lancé le 28 juin 2007, à 15:02 UTC. Comme Genesis I, il a été lancé à bord d'une fusée Dnepr de ISC Kosmotras à partir de la base de missiles Dombarovskiy près de Lasny, en Russie. Il atteint son orbite avec succès après la séparation de la fusée à 15:16 UTC. En raison de la mécanique de son orbite, le premier contact avec l'engin a été établi une fois passé au-dessus de la station de réception SpaceQuest, Ltd.'s Fairfax (Virginie)  à 22:20 UTC, confirmant qu'il était vivant et fonctionnant normalement avec le pouvoir et la pression atmosphérique aux niveaux escomptés. Extérieurement, Genesis II est de taille identique à Genesis I et en tant que tel, c'est un module à l'échelle 1/3 du modèle de production BA 330, avec en orbite 4,4 mètres (14,4 pi) de longueur et 2,54 mètres (8,3 pi) de diamètre, avec un volume intérieur habitable de 11,5 mètres cubes (406,1 pieds cubes). Dans le cadre de sa conception gonflable, Genesis II a lancé avec un diamètre de 1,6 mètre (5,2 pi), en élargissant sa taille finale, après être entré dans l'orbite. Dans les deux jours du lancement, les systèmes de contrôle d'altitude avaient amorti toutes les rotations et antennes orientées vers la Terre.

    Semblable au processus enduré par Bigelow pour Genesis I, le transport de Genesis II en Russie pour le lancement a été l'aboutissement de près d'un an des processus de réglementation en raison de restrictions imposées par l'International Traffic in Arms Regulations  (ITAR) et d'autres procédures, à la fois aux États-Unis États et à l'étranger. Après avoir quitté North Las Vegas, Nevada aux États-Unis, la station a fait une escale à Luxembourg avant d'être transportée sur un Antonov An-124 à Orsk, en Russie, et transportée sur un terrain à la base Dombarovskiy. Genesis II a fait son dernier déménagement dans l'Assembly, Integration and Test Building le 29 mars 2007.

    Initialement prévue pour un lancement le 6 août 2006, ISC Kosmotras a retardé le lancement au 30 janvier 2007 en raison de l'échec d'une fusée Dnepr en juillet 2006. Le lancement a été retardé quatre autres fois (le 1er avril, le 19 avril, 26 avril et 23 mai) en raison des préoccupations techniques de la programmation avant son lancement éventuel le 28 juin2.

    Le 12 décembre 2007, Bigelow Aerospace  a fourni une mise à jour indiquant que Genesis II était en bonne santé. Toutes les caméras ont été testées et plus de 4 000 photos ont été prises. L'engin est sur une orbite presque circulaire avec une excentricité de 0,028, et ayant perdu seulement 5 kilomètres depuis son lancement, les prévisions actuelles indiquent qu'il restera en orbite pendant plus de 12 ans. Les systèmes de contrôle d'altitude et les huit panneaux solaires sont opérationnels, et aucun dommage à la surface extérieure de l'engin a été observé. La pression interne a été noté variant entre 69,6 et 72,4 kilopascals, la variation étant causée par le déplacement de Genesis II dans et hors de la lumière du soleil au cours de sa révolution.

    Le 23 avril 2009, Bigelow Aerospace a annoncé que Genesis II avait dépassé 10 000 orbites, ayant été dans l'espace pour 665 jours et ayant parcouru plus de 270 millions miles (430 millions de kilomètres) !

    Pour en savoir plus ici et sur le site de Robert Bigelow (voir lien plus haut).

    Pour les autres projets en cours voyez ici

    D'autres projets en cours doivent se trouver sur son site dont le projet Ranch Skinwalker.

    Le Ranch Skinwalker , également connu sous le nom de Sherman Ranch , est une propriété située sur environ 480 acres (1,9 km 2 ) au sud-est de Ballard, en Utah, qui "serait  le site des activités paranormales et liées au OVNI . Son nom est tiré du skin-walker de la légende amérindienne.

    Les revendications concernant le ranch sont apparues dans Salt Lake City, Utah Deseret News, et plus tard dans l'autre semaine de Las Vegas Mercury comme une série d'articles du journaliste Georges Knapp. Ces premières histoires ont détaillé les allégations selon lesquelles une famille qui avait récemment acheté et occupé la propriété pour expérimenter une série d'événements inexplicables et effrayants.

    Colm Kelleher et le co-auteur George Knapp ont par la suite rédigé un livre dans lequel ils décrivent  le ranch acquis par l'Institut National pour la Science de la  Découverte (NIDSci) pour étudier les observations anecdotiques des ovnis, des créatures bigfoot, des crops circles, des orbes incandescents et activité poltergeist rapportées par ses anciens propriétaires.  

    Le ranch, situé dans le comté de l'ouest d'Uintah bordant la réserver indienne d'Ute,  , a été populairement qualifié de «rancher ovni» en raison de son ostensible histoire de 50 ans d'événements étranges qui se sont déroulés là-bas. Knapp et Kelleher citent le livre de 1974 The Utah UFO Display: un rapport scientifique de Frank Salisbury et Joseph "Junior" Hicks, qui détaille une enquête antérieure sur les observations présumées d'OVNIS dans la région du comté d'Uintah , en tant que confirmation partielle de leur compte. Selon Kelleher et Knapp, ils ont vu ou enquêté sur des preuves de près de 100 incidents qui incluent des bovins disparus et mutilés, des observations d'objets volants ou d'orbes non identifiés, de gros animaux avec des yeux rouges perçant qu'ils disent qu'ils n'étaient pas blessés lorsqu'ils étaient frappés par des balles et invisibles Objets émettant des champs magnétiques destructeurs. Parmi les personnes impliquées, il y avait le colonel à l'armée de l'armée, le colonel John B. Alexander,  qui a caractérisé l'effort de NIDSci pour tenter d'obtenir des données solides en utilisant une «approche scientifique standard».

     Cependant, les enquêteurs ont admis que "la difficulté à obtenir des preuves compatibles avec la publication scientifique". Les mutilations de bétail font partie du folklore de la région environnante depuis des décennies, mais l'achat par Robert Bigelow du financement du ranch et de l'enquête de NIDSci a été provoqué par des histoires de mutilations qui comprenaient des lumières étranges et des impressions inhabituelles Fabriqué dans l'herbe et le sol déclaré par la famille de l'ancien propriétaire du ranch Terry Sherman.  

    En 1996, le sceptique James Randi a décerné à Bigelow un prix Pigasus pour  avoir financé l'achat de la propriété pour ce qu'il a qualifié d'«étude inutile» d'un «héritage hanté» en Utah ». 

    Un film 2013 intitulé Skinwalker Ranch repose librement sur le folklore entourant le ranch.

     


    Robert Bigelow convaincu de la vie extraterrestre sur terre et dans l'espace dit qu'il ne faut pas se rendre n'importe où (dans l'espace). Sur le site de Robert Bigelow, il y a beaucoup d'emplois vacants pour sa société : les conditions sont mises ; il existe également des stages. Revoici le lien de son site : http://bigelowaerospace.com/

     

     

     

     

    « Henry Purcell et son premier professeur Pelham HumfreyVeda & Orion et les pléiades »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :