• CIVILISATIONS ANCIENNES

  • Résultat de recherche d'images pour "Architecture tulou hakka"

     

    Cela vaut bien la peine de s'attarder sur la culture HAKKA au vu de leur façon de vivre et de construire leur habitation et vivre en communauté pacifiquement.

    Résultat de recherche d'images pour "Architecture tulou hakka"

    Ainsi, des plans et des images permettent de mieux comprendre leur architecture très particulière, leur façon de manger et la vie sociale qu'ils ont établie. Ce peuple se distingue particulièrement dans le cours de l'histoire de la Chine. En plus de jouer un rôle majeur dans tous les trois révolutions majeures de la Chine, les Hakkas ont également été largement impliqués dans la plupart des guerres contre l' intrusion étrangère de la Chine. Les Hakkas possèdent leur style musical typique et une façon de vivre bien à eux, préservant leur tradition de génération en génération.

    Leur habitation est construite en forme de cercles où chaque famille possède la même surface, la communauté est comme une famille sans conflit entre eux. Les uns et les autres n'hériterons jamais plus que leurs voisins. Il n'y a donc pas de rivalité matérialiste mais ils gèrent très bien leur économie au sein de leur communauté.

    Les Hakkas qui migrent ailleurs, participent à l'histoire du lieu où ils s'installent en jouant des rôles majeurs dans divers domaines  ce qui les distinguent de la majorité de la population chinoise. Ainsi depuis le XXème siècle, il y a eu 20 Hakkas qui sont devenus des chefs d'Etats ou chefs de gouvernement dans 9 pays différents.

     

    File:Snail pit tulou.jpg

    Tulou construit au sud de la province de Fujian 

     

    File:Earth building-chengqi2.jpg

     

    Ces villages familiaux ou comme tels, sont toujours protégés en cas d'attaque.

    Ci dessous, une vue de l'intérieur d'un village Hakka

    File:Hakka china2.jpg

     

    La région de la rivière Jaune de Chine du Nord était la patrie des Hakka.

    Les Hakkas qui se sont installés dans la région montagneuse de la province de Fujian au sud-ouest ont développé une forme unique de l' architecture connue sous le nom tulou (土樓), ce qui signifie littéralement les structures en terre. Le tulou sont ronds ou carrés et ont été conçus comme une grande forteresse et complexe de plusieurs bâtiments-appartement. Les structures ont généralement une seule entrée à sens unique, sans fenêtres au niveau du sol. Chaque étage a servi une fonction différente: le premier étage contenait un puits et de l' élevage, le second stockage des aliments, et les troisième et supérieurs étages espaces Tulou ont été construits pour résister aux attaques de bandits et les maraudeurs vivant..

    Aujourd'hui, dans l'ouest du Fujian est habité par 3 millions de Hakkas, dispersés dans 10 comtés (villes-districts et districts) dans Longyan et Sanming villes, dont 98% sont Hakkas vivant dans Changting, Liancheng, Shanghang, Wuping, Yongding, Ninghua, Qingliu et les comtés Mingxi.

    Depuis la dynastie des Qin  (221-206 avant JC), les ancêtres du peuple Hakka ont migré vers le sud plusieurs fois à cause de l' agitation sociale, les bouleversements et les invasions. Les migrations ultérieures ont également eu lieu à la fin de la dynastie des Tang  dans le 10ème siècle et au cours de la fin de la dynastie des Song  dans les années 1120, dont la dernière a vu un flot massif de réfugiés fuyant vers le sud lorsque les  Jurchens ont capturé la capitale des Song du Nord de  Kaifeng .

    Les mouvements précis du peuple Hakka restent obscures au cours du 14ème siècle , lorsque la dynastie Ming a renversé la dynastie des Yuan , puis tomba aux mains des Madchousqui formaient la dynastie des Qing  au 17ème siècle.

    Voici où les Hakkas sont situés géographiquement en Chine et Taïwan. Ils sont estimés à 80 millions dans différentes région du monde.

     

    Les chercheurs sont confrontés à un mystère concernant l'origine du peuple Hakka  et soulignent qu'un problème quant au typage de l'ADN ne permet pas de savoir qui ils sont vraiment.

     

     

    ©Colinearcenciel

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique