• Carl Maria von Weber brillait dans l'improvisation

    Compositeur pour piano, mais aussi virtuose du piano - Weber couvrait sans difficulté un intervalle de douzième- il brilla surtout dans l'improvisation. Il compte aussi parmi les plus grands orchestrateurs.

    Weber exerça également des activités de critique, ses lettres et écrits divers ont fait d'ailleurs l'objet de plusieurs éditions, il a laissé une esquisse autobiographique, un roman inachevé et des poèmes. Son fils Max Maria (1822-1881) fut son premier biographe. Gustav Mahler terminera en 1888 l'opéra Die Drei Pintos que Weber avait commencé en 1820.

     

    EXTRAIT d'un opéra : DER FREISCHUTZ

     

     

    « LES LETTRES d'Antonio VIVALDILe thème de l'Opéra Obéron et du "Der Freichuzt "de Carl Maria von Weber »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :