• ☼~~Boddhisattva&Nirmânakâya~~☼Edification ☼

    Résultat de recherche d'images pour "les drapeaux de prière tibétain"

     

    Dans la pensée bouddhique, le Dharmakāya, corps de la loi, est un des trois corps (Trikāya) du Bouddha, son corps ultime, que seuls les êtres éveillés peuvent percevoir.

    C'est le corps d'essence, le corps spirituel ou l'esprit lumineux, purifié de toutes formes de souffrances. Tous les agrégats sont purs, le corps et l'esprit ne sont plus dissociés, ils forment un tout dans lequel toute forme de dualité a disparu.
    Nirmânakâya est cette forme éthérée que l'on prendrait lorsque quittant le corps physique, on apparaîtrait dans son corps astral, si l'on avait en outre toute la connaissance d'un Adepte. Le Bodhisattva développe cette forme en lui-même à mesure qu'il avance sur le Sentier. Ayant atteint le but et refusé son fruit, il reste sur cette Terre comme Adepte ; et quand il meurt, au lieu d'aller en Nirvâna, il reste dans ce corps glorieux qu'il a tissé pour lui-même, invisible à l'humanité non initiée, pour la surveiller et la protéger.
     
    On rencontre à l'occasion quelques autres kāyas :

    le svābhāvikakāya (tib. ngo bo nyid kyi sku), corps de nature essentielle, co-émergence spontanée du triple corps.

    le mahāsukhakāya (tib. bde ba chen po'i sku), corps de grande aisance, ou bonheur, équivalent au vajrakāya, corps inaltérable, litt. de diamant-foudre. (voir Vajra)

    En voici un exemple de description :
    L'essence de l'esprit de tous les êtres sensiblesEst, depuis le tout début, l'essence des Éveillés.C'est-à-dire que l'essence de vacuité est le dharmakāya qui ne survient pas,La pure et distincte luminosité est le sambhogakāya,La capacité multipliée et désobstruée est le nirmānakāya,L'indivisible unité des trois est le svabhavikakāya,Et leur complète immuabilité est le mahāsukhakāya.
    Sur un plan plus spéculatif, mais d'importance dans la visualisation de mandalas,

    les quatre corps correspondent aux quatre activités des Bouddhas : pacifier, enrichir, magnétiser ou séduire, et subjuguer.

    les cinq corps correspondent aux Cinq dhyani bouddhas, eux aussi associés aux activités, augmentées d'une cinquième: accueillir ou accepter. Cette dernière classification donne alors lieu à toute une série de correspondances variées et quelquefois contradictoires, avec les bouddhas, bodhisattvas et parèdres ou dākinis respectifs, les éléments, les directions, les couleurs, bījas, mudrās, etc.

    La plus importante de ces séries d'association est celle des Cinq sagesses et de leur distorsions (kleshas) correspondantes. > Pour un survol de ces correspondances voir les tableaux de Cinq dhyani bouddhas et Mani (mantra).
    Finalement on distingue encore l'abhisambodhikāya (tib. mngon par byang chub pa'i sku), corps de complet éveil manifesté, par lequel un Bouddha peut émaner un nombre incalculable de nirmānakāyas pour le bénéfice des êtres à guider vers l'éveil, en s'adaptant à la diversité de leurs conditions dans les six destinées, ou domaines d'existence, des paradis jusqu'aux enfers.
    Source : Widipédia, fidèle à la réalité.
    Bien à vous, with all my love for you© Karma Samten Tcheu Dreun/Colinearcenciel
     
    Pour vous, voici un autre livre d'Alexandra David O'Neel raconté dans un film.
    Elle revient de Lhassa en défiant les autorités britanniques qui en interdisaient l'accès = Flash back, elle arrive en Inde, visite Shri Aurobindo, rencontre le rajah du sikkim et le lama auprès de qui elle restera trois ans dans une grotte à méditer...

    Avant 1923, le Tibet était représenté sur les cartes par une tache blanche.
    Alexandra David-Néel sera la première à dessiner cette face cachée du monde. Alexandra David-Néel fut la première Occidentale à entrer à Lhassa, la ville interdite.

    Cet exploit la rendit mondialement célèbre. A travers le témoignage pittoresque et touchant de Marie-Madeleine Peyronnet, sa dernière gouvernante, qui repart sur ses traces, vivez l'histoire de cette exploratrice hors du commun, morte à 101 ans, juste après avoir fait renouveler son passeport.

    Alexandra David Neel, du Sikkim au Tibet interdit. Remarquons la présence de Kalou Rinpoche, qui est à la tête de la lignée kagyu.

     
    « ☼~~☼ Le chant des Septs grands ornements☼~~☼☼☼~~La Conscience vivante~~☼☼ »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :