• 67. Le silence de la nuit

    Le silence de la nuit  posté le dimanche 12 janvier 2014 06:47

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, Le silence de la nuit

    J'adore lorsque tout le monde dort et que j'entends le silence de la nuit : ce calme total où rien ne bouge : rien que le son du tic tac de l'horloge si j'y fait attention, ce qui n'était pas  le cas il y a quelques instants car écrivant ceci, je me suis mise à écouter avec mes deux oreilles, et, les oreilles de mon esprit devaient se trouver bien ailleurs ... J'ai tendu l'oreille pour écouter le silence m'apercevant alors que tout n'était pas silencieux. La simple frappe des touches sur le clavier, plongée dans ce calme délicieux, mon esprit s'est alors suspendu et sitôt évoquant le silence, ma pensée s'est aperçu d'un silence incomplet gardant pourtant la quiétude d'un lieu sans mouvement, coloré de quelques lumières feutrées. C'était cela, avant, que pouvaient entendre dans les campagnes les paysans déjà levés. Le silence. Sauf probablement, le bétail à nourrir et autres tâches à accomplir très tôt le matin. Le fourneau réalimenté en bois. Des senteurs de café et l'air frais des aurores où l'air est particulièrement pur surtout en hiver lorsque la neige vient à peine de couvrir la nature de son blanc manteau. La nuit, dans le silence, l'imagination coure et voyage partout : elle va prendre des ambiances, se parer de mille choses sans aller trop vite, prenant le temps de savourer.

    La nuit, parure de la pensée, ne dort jamais. Les astres suspendus clignotent pour certains comme des clins d'yeux et l'imagination, l'esprit ressent la connivence de la présence ravissante de la paix vivante et silencieuse elle aussi. Un silence extraordinaire prégnant. Un moment de Splendeur simple et quelques minutes pour le savourer : de longues et bonnes minutes. Chaque élément prend une dimension vraie dans la sérénité ; une sérénité loin des agitations et des soucis évaporés comme par enchantement. Ces heures-là sont choisies pour le recueillement par les mystiques. Il existe même des prières particulières pour les heures de l'aube.

    ©Colinearcenciel

    « 36. Mes Citations68. La nuit des jours »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :