• 65. Si

    SANCTIFY  posté le vendredi 22 mai 2009 00:50

     SI

     

    Si des hommes ont trahi ma confiance

    Si j'ai adopté une attitude de défiance

    Et que je ne sais plus leur parler

    Parceque je peux les heurter

    De tout ce qui m'a révolté

    Et me révolte encore

    Si je ne te savais pas si proche, avant

    Là où je croyais encore que chacun possédait une parcelle de l'Amour du Créateur en tant que fils créé du même Père.

    Et que depuis, je me suis aperçue qu'il n'en était rien

    Et que les lendemains se sont avérés

    Bien amers et difficiles

    Si un jour, mes paupières se sont relevées

    Apercevant celui dont je ne connaissais pas la beauté indescriptible et ses gestes plus raffinés que tout trésor au monde, ses paroles de tendresse infinie, et son humilité toute remplie de dignité, sa grâce, s'il est impossible de traduire et de démontrer que tu es présent, ici

    Et que mes distractions de tout ce chaos angoissant des déchirures de ce monde et de toutes ces violences oppressantes, des mensonges que l'on reçoit et des falsifications, des discours fallacieux où l'on vous écarte pour mieux humilier, vous donnant une image que vous n'avez pas et la colportant : je sais que toi, tu reçois malgré ta majesté, toutes ces flagellations et que jamais assez, je ne m'abandonne à toi, par résistance, par émotion des chocs et ultra chocs reçus, blessures de la vie ici.

    Sauveur discret, ton pardon n'est pas un pardon : il est accueil toujours égal et perfection et toi seul est l'Ami avec ceux qui sont avec toi.

    Si mon esprit reste d'instant en instant attentif, et mon regard ouvert, ma vie serait toute autre.

    Il est dit que même ceux qui te connaissait et vivait près de toi, commettait des erreurs par la peur, ce que l'on nomme la lâcheté : que l'on est donc faible devant ceux qui se montrent fort de la force de la manipulation de leur intellectualisme, ce que l'on nomme intelligence, manipulation des mots qui blessent car tout homme croit qu'il a raison et qu'il est fermé malgré qu'il se sent ouvert...

    L'angoisse, la peur, les peurs abîment tant les coeurs déjà bien blessés.

    De ce monde qui est le tien et que l'on aimerait qu'il soit ici, on le voudrait pour demain ou tout de suite.

    Pourquoi attendre l'intant suivant pour se dire :"un jour je serai pour toujours avec lui, il m'accueillera car il me l'a promis" : pourquoi mettre des limites alors que tout a été reçu pour ne plus limiter ces forces d'amour qui sont les tiennes...

    C'est que l'on est né humain et qu'il est parfois bien lourd de s'occuper du pain quotidien.

    S'il est une prière unique que je t'adresse : elle est celle-ci :"Seigneur, restes avec moi à chaque instant, restes auprès des miens à chaque instant et prends les rennes de ma vie car je les tiens avec tant de maladresse... Gardes notre coeur ouvert à ta bienveillance et l'esprit éveillé à ta sagesse

    ©ColinearCenCiel, 2009

     

    Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, SANCTIFY

    « 66. Le soleil fait merveille64. PERLE DE ROSE - Poésie de ©ColinearCenCiel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :