• 11. Avis sur un livre dicté

      

    Résultat de recherche d'images pour "Statue Jésus sans croix métal"

     

     

    Un être qui a inspiré tant et tant d'artistes, sous la houlette d'églises certes ; n'empêches... Il a donné tant de bonnes inspirations aux artistes, aux écrivains et aux musiciens compositeurs. Alors oui, Jésus Christ a bien sa place dans cet espace, qu'Hommage lui soit rendu !

    De nos jours, beaucoup de "medium" appellés de nos jours "chanelling" car tout s'américanisent, disent donner des messages directs de Jésus Christ et l'on voit plusieurs chaînes sur youtube et ailleurs répercutant ces messages. Le sujet est délicat et donc, chacun ressent comme il veut, y croit,  n'y croit pas. La mode est de parler d'Eveil ! "Eveillez vous il est grand temps !". Je tiens cependant à donner mon avis, même si certains disent avoir connu l'éveil en lisant les "lettres du Christ" écrites par une anglaise anonyme de 80 ans en 1990 ; bonne chrétienne durant 40 ans, le Christ aurait trouvé ce moyen de dicter des lettres "Et donc, pour indiquer qu’une déclaration puissante provenant de l’esprit du Christ entrait dans le mien, j’ai utilisé des italiques, des lettres en gras et des majuscules" écrit l'auteur pleinement et entièrement auteur de ces lettres.

    Ce livre, vous le trouverez en PDF ici.

    Voici un passage écrit :" Il faut vous rappeler sans cesse que lorsque le Christ essaie d’atteindre votre intelligence humaine, il parle de vérités qui dépassent de loin votre propre expérience de vie dans ce monde. Il vous faut entrer dans la dimension de l’infini afin d’essayer de comprendre ce qui vous est dit. Et donc, si vous passez une demi-heure à méditer un paragraphe écrit d’une manière étrange, c’est une demi-heure bien utilisée si, graduellement, votre esprit s’ouvre à de nouvelles possibilités qui dépassent votre pensée actuelle. Lorsque vous atteindrez en conscience la conscience du Christ, en demandant l’illumination, elle vous sera certainement conférée. Pas nécessairement à ce moment mais peut-être – wouaouh ! – quand vous vous y attendrez le moins, la réponse vous viendra comme une flèche à l’esprit et vous SAUREZ alors que : « OUI, C’EST CELA, C’EST LA VRAIE RÉPONSE ! » ".

    Ce livre est écrit de façon à programmer à "méditer" des passages.  Un malaise par rapport au chanelling et les messages du dit "Jésus Christ" me donne même la nausée. Car, on touche à l'intime de l'être et, à nouveau, il s'agit d'un conditionnement comme dans bien des religions et non d'un apprentissage édifiant logique. Il s'agit de lettres "pensées" afin d'édicter du connu et du rabâché depuis des siècles.  On sait tout que les transcriptions et retranscriptions de textes trouvent des tournures différentes et deviennent erronnées au fil du temps, sous une autorité ou une autre de ce qui devait être enseigné aux peuples par les "élus", les "puissances". Ainsi tout ce qui vient d'autorités quelqu'elles soient de ce monde humain relèvent bien souvent d'une gouvernance à des buts de soumissions. Ainsi au XVIème siècle, Thérèse d'Avila écrit son livre "Le château intérieur" et traduit en somme ce que Paramahamsa Yogananda exprime dans la pratique du bhakti yoga de manière directe bien qu'il n'ait jamais rencontré le Christ Jésus, il s'adressait à Dieu. Le Christ Jésus dit priez comme ceci :"Notre Père". Lui même disait : adressez vous à Dieu en tant que Père.

    Thérèse fut corrigée et recorrigée par ses supérieurs et, fit preuve de soumission et d'hypocrisie au travers de cet écrit traînant en longueur l'apprentissage, émettant des avis parfois pervers afin de soumettre des femmes, à un dictat (ce qui peut choquer certains qui liront ceci). En réalité, tout appel direct du Christ Jésus en cette vie, se fait de façon individuelle et personnelle. Et les capacités des "maîtres" sont importantes puisque certains se manifestent encore de nos jours de manière concrète et dans la vie concrète non pas pour vous dire :"Repentez vous !" et toutes les phrases habituelles lues partout mais, souvent dans une aide directe tendant à résoudre une situation désespérée et tentant à "sauver" ne l'appelle t'on pas aussi le Sauveur ?

    Tout n'est pas faux dans ce qu'écrit cet auteur anonyme maintenant  publié sous un autre nom afin de faire de la vente mais ici sur internet, oui, il est en PDF à la portée de tous ce que souhaitait l'auteur écrivaine de ses propres écrits désirant que tous ceux qui liraient méditent ces paroles... Souhait non respecté de par le fait que ces livres soient mis en vente donc, ceux qui l'ont mis en PDF ont respecté le souhait de l'auteur.

    A l'époque de Thérèse d'Avila, beaucoup de femmes entraient au couvent pour échapper à la misère. Les plus fortunées se trouvaient à la tête des couvents. Thérèse n'a pas menti de ses visions mais ses écrits n'ont pas été respecté tels qu'ils l'étaient au départ. Par la suite, à notre époque, une femme portant une prénom tel celui d'une fleur, trouva intéressant d'imiter Thérèse d'Avila et publia de nombreux ouvrages précisant qu'elle voyait et parlait avec le Christ Jésus et cette femme je l'ai rencontrée. Je ne la citerai pas, elle ne vit plus actuellement mais ses livres sont encore diffusés. Il s'agit d'une supercherie comme l'avait détecté certains car, si Thérèse d'Avila, ayant menée vie légère jusqu'à l'âge de 52 ans dans les parloirs de son monastère où elle aimait à flirter ; l'apparition du Christ Vivant la ravt toute entière en lui offrant la suavité divine totale. 

    Elle devait se soumettre à l'Eglise selon ses voeux de religieuse et de sa propre initiative, elle n'aurait jamais pu écrire ces ouvrages afin de les diffuser. Ouvrage de lecture, à notre époque assez ingrat avec des passages très authentiques de sa relation personnelle avec la Grâce divine. Le château intérieur est l'expression utilisée par elle pour pratiquer ce que l'église catholique appelle "l'oraison". Assimiler à des yogas pratiqués depuis des millénaires. Son ami, Saint Jean de la Croix, ayant reçu lui aussi "Sa Majesté" décrit la Vive Flamme d'Amour et, son écriture en effet flamboyante en fait un Docteur de l'Eglise tout comme Thérèse. Rien de nouveau dans l'histoire, hormis qu'il s'agit de la Présence du Christ en état de samadhi. L'état de Samadhi, entendons nous qu'il est un but de la Méditation.

     

    Cependant, certains êtres n'ont jamais cru en Jésus Christ et se sont trouvés en sa présence tout à coup et en état de grâce. Le réflexe est de se tourner immédiatement vers la religion chrétienne, celle qui dit rassembler les "brebis" du Christ. Le Christ n'a pas obligé quiconque à rejoindre une religion qu'il n'a probablement pas créée.

    Ce domaine complexe est abordé surtout dans le sens que chaque personne entre en son âme et sa conscience et tout le reste n'est qu'apparence. La spiritualité de chacun demeure intime et le silence de beaucoup, est bien préférable ou encore l'expression musicale à tous les textes émanant du dit "Jésus Christ". Il ne parle pas aux foules de nos jours. Il y a environ deux mille ans, il parlait aux foules. L'Esprit divin parle aux foules. L'oiseau messager entre terre et ciel parle au coeur de l'âme et parfois, ces paroles remontent à l'esprit clairement aussi clairement qu'une symphonie de Beethoven à l'ouïe.

    Le sujet étant des plus délicats, nous n'y avancerons pas plus loin. Bientôt, de nouveaux posts musicaux !

    ©Colinearcenciel, 4 décembre 2017

     

     

     

    « 10. Swami Abhedananda et d'autres découvrent les voyages de Jésus en OrientRappel des cours théoriques : les tonalités : gamme Majeur et mineur »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :