• 109. La voix du coeur

      posté le vendredi 06 avril 2012 04:37

    109. La voix du coeur

     

    LA VOIX DU COEUR 

    Résultat de recherche d'images pour "google image coeur lumière"

    Au mileu des tempêtes de la vie, écoutez la voix au fond du coeur et nous serons guidé vers le meilleurs.

    La pluie elle-même nous y aidera et même les oiseaux, le ciel, le vent, les feuilles mortes, les éléments, et puis ce Roi qui réside dans notre château intérieur comme un fiancé pour l'éternité.

    Je parcours un livre d'Alexandra David O Neel et, elle part vers Lhassa en 1902, accompagné par son fils adoptif, et, à un certains moments ils sont entourés d'oiseaux qui les tourmentent et les empêchent de continuer leur chemin. Et voilà qu'il s'exclame :"ah ce sont des démons déguisés en oiseaux". Alexandra qui pense à de la superstition en rit mais lui se lance dans un prière adapté à cette situation en langue tibétaine, une sorte de mantra et voilà que les oiseaux s'en vont tout à coup juste après son invocation. Tout comme Milarépa le faisait lorsqu'il était tourmenté d'une façon ou d'une autre par des êtres particuliers. Ainsi entre ciel et terre existe des codes.

    La nature recèle tant de joyaux, ressources de force lorsque l'on est enfermé, sortons un moment et regardons ce qui nous entoure même la nuit, ouvrons simplement la fenêtre pour regarder le ciel. Il est vrai que nous avons l'avantage d'encore voir des arbres, des prairies, ce qui n'est pas le cas par exemple dans la ville d'Osaka où il n'y a presque de verdure mais des habitations, du béton : ils n'ont que le ciel à regarder, sentir la chaleur du soleil ou visiter les étoiles en levant les yeux au ciel. Mais en soi, en nous, nous avons un véhicule qui peut nous enmener loin vers des paysages merveilleux que nous connaîtrons ou reconnaîtrons un jour.

    Ainsi, nous avons ces facultés de ressourcements comme cette source d'eau vive et inaltérable de l'âme ; allons-y : nous pouvons en trouver le chemin et les nuits sont propices pour s'y promener lorsque tout est calme, dans le silence des dormeurs et de notre sommeil afin d'entendre la voix du coeur, celle qui éclaire et guide vers ce qui est notre vraie réalité. 

    ©ColinearCenCiel

    Image associée

    belle

    « 109. Et pourquoi ?112. Si l'amour frappait à ta porte »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :