• 103. Une vie la plus douillette qui soit


    posté le mercredi 18 janvier 2012 01:16

    Résultat de recherche d'images pour "image google nature"

    La nuit passée nous n'avons pas dormi.

    Mais nous sommes restées ensemble dans la quiétude : il se passait quelque chose de différent.

    Les douleurs aigües n'étaient pas présentes ; elles étaient là, différentes.

    Nous avons entendu parler d'un homme qui guérit et nous nous y sommes rendus il y a quelques jours déjà.

    Dès que j'ai vu son regard et son visage, j'ai su qu'il était dans la guérison des corps et des coeurs.

    Ainsi, nous nous sommes laissées bercées par les prières et invocations, cet au-delà du divin qui vient régner.

    L'une des priantes nous fit savoir que lorsqu'il dormait, il voyageait.

    Ainsi, la nuit passée, il a dû venir faire un tour auprès de nous et bien accompagné.

    Ce fut une nuit de paix où nous avons à peine fermé l'oeil dans une quiétude absolue.

    Cependant, aujourd'hui, il est vrai que la souffrance a repris en fin de journée et soirée, assez forte.

    Aussi, je veille, confiante en l'avenir, malgré parfois les tempêtes qui peuvent assaillir de telles situations car il ne faut jamais désespérer dans la vie et toujours s'ouvrir à l'expression et à la beauté, au calme, à la gentillesse.

    Ne jamais permettre que la révolte face à ce qui semble si injuste prendre des droits pour créer une athmosphère difficile.

    Aussi, il est impératif de garder le contrôle et de se faire la vie la plus douillette qui soit et que surtout la douceur prime. Même si le corps vit tout de même la fatigue et la déstabilisation des horaires : le temps dans la réalité n'existe pas : l'horloge biologique se détraque un peu mais l'esprit doit demeurer accrocher aux forces que nous ne sommes pas censées voir.

    ©Colinearcenciel

    « 104. Veiller sur les siens100. On papote »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :