• 10 - FLAMBOYANTE DESTINEE - Musique ©ColinearCenCiel

     

    Creative Commons License 

    Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, FLAMBOYANTE DESTINEE - Musique ©ColinearCenCiel

    Les commentaires de mon premier blog sont remis dans cet espace autant que possible et je remercie tous ceux qui m'en ont déposé. J'espère les retrouver ici. Autant d'encouragement et d'amitié qui font plaisir.

    FLAMBOYANTE DESTINEE - Musique ©ColinearCenCiel

     

     

     

    FLAMBOYANTE DESTINEE

     

    © ColinearCenCiel

    Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, FLAMBOYANTE  DESTINEE

     

    "Flamboyante Destinée" est née hier matin prématurément sans crier gare. Je dirai pour elle qu'elle est venue trop tôt sans être trop tard.

    C'est une voix qui parle au travers des violoncelles et des violons : le piano ne sert qu'à s'émerveiller d'une façon parfois touchante et parfois candide voir naïve comme des "ô" ou "Oh" étonné s'exclamant à tout propos. J'en ai pourtant supprimé des "Oh" ou des "Ah" et ce que j'ai laissé ce sont des accords puisqu'il est toujours d'accord lui avec ce qui se dit. Peu importe, il a ses raisons, laissons lui.

    ©ColinearCenCiel

     

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, FLAMBOYANTE DESTINEE - Musique de © Colinearcenciel

    FLAMBOYANTE DESTINEE , la vidéo est déposée depuis peu. Je remets mes compositions et, pour celles qui ne sont pas encore en ligne, elles le seront bientôt, anciennes et nouvelles et, cette fois avec une équipe qui veillera à ce qu'elles ne soient pas distribuées, ni copiées, ni vendues. Ce qui me fait rire, c'est que sur youtube il y a 250 vues par exemple, mais là où elles étaient distribuées sous forme de mp3 il y a eut des milliers d'écoute : un exemple de proportion parmi d'autres. Bon dimanche à vous.

    ©Colinearcenciel

     

    Blog de colinearcenciel :BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, FLAMBOYANTE DESTINEE page 105

    A vouloir suivre des règles, on en

    oublie l'inspiration : ici je n'avais

    suivi aucune règle que celle de mon

    ressenti. Lorsque l'on connaît des

    règles d'harmonie cela peut aider. Mais

    je me souviens qu'un professeur avait

    créé un cours d'harmonie et puis, pour

    dire à quel point, les musiciens sont

    souvent des rosses, on s'était exclamé

    "mais pourquoi est t'elle ici ?" (en parlant de moi) et le professeur de répondre

    "madame est claviériste". Le

    premier professeur qui prenait ma

    défense. Ensuite, ils sont tous parti peu à peu et s'est

    amenée une élève pianiste, témoin de jéhovah (ce qui n'est

    pas exemplatif de moralité), très liée à un autre professeur et elle se mettait à l'avant, prenant toute la place et posant toutes les questions, si bien que je n'assistais finalement qu'à un

    dialogue entre un professeur et une élève... C'est pour cela,

    qu'en ce moment, je traverse une période où, je remets à ce niveau tout en question ... Dans ma poésie

    "La solitude apprivoisée" j'ai écrit :"La discrimination eut son mot à dire". J'ai franchement le coeur brisé et des écoeurements lorsque je pense à toutes ces années de "mise en retrait" : il y a des

    lieux où vous devez pour des raisons ou d'autres habiter :

    les gens vous rejettent tous et tout cela à cause d'une ou de

    deux mauvaises langues : c'est fou comme çà se répand. Et pourtant, je continue à écrire et retrouve plein de feuilles écrites de musique. Je rassemble, je trie, je corrige sans savoir tout

    corriger. Ne croyez jamais ce que l'on vous raconte sur les

    autres : car, vérifiez par vous-mêmes : je comprends que le monde n'évolue pas et que la guerre et la violence sévit. La majorité des humains sont des êtres vils et lâches,

    menteurs, voleurs et assassins, jaloux, vénaux, avec des

    besoins de rapport de force pour se penser supérieur aux autres, sauf exception qui confirme la règle. Moi qui avait un caractère jovial et heureux, spontané, ce que cette école m'a appris, outre que j'en avais déjà vu des plutôt vertes et des

    plutôt pas mûres, c'est le favoritisme et l'esprit de clan / les mauvaises inflluences y priment : il ne suffit que d'un

    professeur qui veut vous évincer et

    vous faire du tort sciemment et c'est bien ce qui s'est passé : elle a fait croire que je la harcelais téléphoniquement : ce qui

    est totalement faux d'une part et puis fait sous entendre que j'avais volé un gsm et tant et si bien que cela a voyagé et

    que d'autres élèves et musiciens y ont cru et m'on insulté : mes enfants ont été

    écarté dans leur vie privée par leurs

    copains et copines et toutes nous gardons

    ce mauvais souvenir et partirons dès

    que nous pourrons de cette maudite

    petite ville où  nous ne sommes que

    depuis bien trop longtemps.

    Non, je n'ai pas de bons souvenirs

    sur le plan humain sauf de

    fugaces moments. J'en suis très

    triste lorsque la résilience ne peut se

    faire du fait de personnes voulant être

    une "classe dominante" et monopolisant

    des secteurs. C'est pour cela que je n'ai

    pas de sympathie pour les sectes genre

    opus dei, témoin de jehovah et même

    franc maçon. Les pensées uniques

    qui cachent tant de vices. A choisir,

    j'aime les indiens d'Amazonie, ceux qui se font évidemment persécutés par ce

    même monde vil qui se ressemble.

    Et si l'on en revient au thème de

    cette composition et à son sujet ;

    peut-être vous en dirai-je plus au

    prochain article.

    Ce que m'a apporté cette école, c'est

    l'envie de ne plus fréquenter les gens

    du tout et de ne plus me rendre à

    des concerts : de ne plus voir ces

    regards hypocrites et ces vilenies de méchancetés et humiliations gratuites

    alors que, j'ai accompli dans ma vie

    des choses héroïques qu'aucun

    d'eux n'aurait eu le courage de réaliser et serait incapable d'en écouter le récit : ils

    ont les oreilles bien trop bornées même si certains ont les oreilles fines : elles sont

     en réalité grossières. 

    La fleur du Soleil dont on peut écrire une légende c'est qu'elle fut tombée du Ciel, le Père Soleil ayant été distrait : il lâcha ses petits, sans le vouloir. Elles se sont dispersées dans le monde et sont toutes devenues mères sans jamais avoir pur revoir, que de loin le flamboyant Soleil qui les nourrissaient en profusion.

     ©Colinearcenciel

    Blog de colinearcenciel : BIENVENUE DANS MON MONDE MUSICAL, Flamboyante Destinée

    « LE MENUET11- LA MUSIQUE FAIT BATTRE MON COEUR ©ColinearCenCiel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :